Le Dragons recrache subitement le feu !

Dragons - Watducks 4-1

Premier quart-temps : 0-0

Le round d’observation n’est interrompu que par un effort spectaculaire de Tommy Willems, qui se termine par un coup de sifflet arbitral signalant une protection du stick, et par un pc forcé par le Watducks et expédié à plat par Boccard sur Walter.

Deuxième quart-temps : 1-0

Premier pc pour le Dragons mais sans résultat. Dans l’autre camp, Boccard lance Louis Capelle qui tire à côté. Un effort de van Aubel se termine par un kick. Au moment où on s’imagine que cette mi-temps se finira sans but, le Watducks perd de vue Lootens monté en ligne sur un coup franc. Celui-ci centre pour Raes qui ouvre la marque (1-0). L’attaquant anversois est sur le point de doubler les chiffres sur centre de van Aubel.

Troisième quart-temps : 3-0

Les Canards prennent cette fois l’eau. Un effort de Rubens échoue à côté du but, mais lorsque Thys sert Denayer, celui-ci y va d’un tip-in magistral (2-0). Un peu de répit pour les Verts lorsqu’ils obtiennent deux pc, mais le premier échoue sur Walter et le deuxième est au-dessus de la planche. A la 46e Raes part en effort personnel sur une passe de van Aubel et fait apparaître le 3-0 au marquoir. Le Dragons obtient un deuxième pc mais il disparaît dans une phase.

Quatrième quart-temps : 4-1

Le Watducks refait brièvement surface avec un quatrième pc, expédié dans la lucarne par Boccard d’un sleep (3-1). Les Canards en veulent plus et forcent encore deux pc mais sans résultat. Du côté brabançon, on s’énerve beaucoup sur l’arbitrage et notamment sur une carte jaune bien sévère pour Gougnard. Les Canards boivent le calice jusqu’à la lie lorsque Thys centre pour van Aubel isolé sur la ligne de fond (4-1). Dernier épisode : une carte jaune pas vraiment indispensable pour les deux capitaines… à quinze secondes de la fin.


Dragons : Walter, Lootens, Uher, O’Donoghue, Noblett, Denayer, Rubens, Shimmins, Thys, van Aubel, T. Willems, puis Raes, Bakhuis, Luyten et Geers.

Watducks : Vanasch, Van Oost, Van Strydonck, Dumont, Boccard, Dohmen, Ghislain, Gougnard, Pangrazio, Van Lierde, L. Capelle, puis Bertrand, Wilbers, Van Marcke, Penelle et van Straaten.

Arbitres : MM. N. Benhaiem et S. Michielsen.

Carte verte : 32e Ghislain.

Cartes jaunes : 57e Gougnard ; 70e Dohmen et Denayer (jaune capitaine)

Les buts : 33e Raes (1-0) : 38e Denayer (2-0) ; 46e Raes (3-0) ; 55e Boccard sur pc (3-1) ; 66e van Aubel (4-1).


Le Léo a étouffé une équipe de l'Orée méconnaissable

Léopold – Orée 5-1

Le quart de finale entre le Léopold et l'Orée s'annonçait comme le plus indécis entre l'équipe la plus collective et la belle surprise du championnat. On attendait de voir comment l'Orée allait gérer la pression.

Premier quart temps 1-1

Dès la 2e minute, Zimmer filait sur la ligne de sortie et était en position de doubler le dernier défenseur, mais il était stoppé par… le ramasseur de balle. Tout le monde se relevait. Degroote était à la réception d'une balle aérienne et centrait pour Zimmer qui ne pouvait la reprendre. L'Orée réagissait avec une incursion de Masson dans le cercle. Simar lançait Callioni qui ne pouvait contrôler la balle. Zimmer était fauché par de Paeuw qui prenait une verte. Eaton, aussi, prenait une verte car il n'était pas à 5 mètres. Arthur Verdussen provoquait le premier pc à la 8e minute. Russell la tapait sur la latte. Coisne avait le temps de cadrer une frappe qu'il manquait complètement. Alex de Paeuw lançait un attaquant ucclois qui ne profitait pas de l'assist Zimmer était à la conclusion d'une belle phase collective initiée par De Trez. Degroote, aussi, avait la balle du 2-0. Le centre d'Eaton était trop fort pour que le meilleur buteur du Léo puisse la dévier. L'Orée perdait trop vite la balle. A la 18e minute, le stroke était indiscutable sur une erreur de la défense uccloise. Le défenseur avait empêché l'attaquant de tirer. Domene la transformait. Thiéry prenait une verte pour une poussée sur de Paeuw.

Deuxième quart temps 2-1

Sur la remise en jeu, l'Orée jouait au jeu des 10 passes jusqu'à ce que le centre tir d'Alex de Paeuw ne traverse le cercle. Callioni était à la réception d'un tir, mais Henet était dans son dos. Zimmer provoquait le 2e pc du Léo pour un kick de Cole sur un contre très efficace. Russell redonnait l'avantage au Léo pour un sleep dur à lire pour le keeper. A la 31e minute, Degroote centrait sur Zimmer qui plongeait sur Thieffry. Le Léo dominait aisément ce 2e quart. Thiéry réalisait le geste défensif parfait pour éviter le pc. Muschs interceptait une balle et cadrait un bon tir. Le Léo a largement dominé cette première mi-temps.

Troisième quart temps 3-1

Henet écartait la balle à deux reprises sans que l'occasion ne soit très franche. L'Orée reprenait mieux la deuxième mi-temps. Un faux rythme s'installait. Baumgarten ne pouvait finir l'excellent travail de Russell qui jouait sur la baseline en effaçant trois hommes. A la 42e minute, le Léo obtenait déjà son 3e pc. Russell signait le 3 sur 3. L'Orée obtenait enfin son premier pc à la 45e minute. Alex de Paeuw la bloquait mal. Thiéry manquait l'immanquable sur un effort surle flanc droit de Zimmer. Le même Zimmer tirait dans la foulée. Branicki déviait un centre aérien, mais ne cadrait pas. Zimmer, Degroote et Arthur Verdussen rataient à nouveau un goal tout fait à cause d'un sens collectif trop développé. Degroote, servi par Zimmer qui avait remonté tout le terrain, loupait encore une occasion.

Quatrième quart temps 5-1

Le dernier quart reprenait par deux vertes pour les capitaines. L'Orée en profitait pour obtenir son 2e pc. Henet repoussait le sleep de Domene. John Verdussen empêchait Masson de tirer dans le cercle. Eaton tirait sur la cuisse de Simar qui se relevait très vite malgré la force de l'impact. Sur un contre très bien mené, Zimmer ne se loupait pas pour planter le 4e but. La remontée de terrain de Thiéry était superbe. Degroote se réconciliait avec son jeu en marquant le 5e goal. La fin de rencontre était plus décousue. L'Orée accusait le coup. La fin était marquée par la blessure du même ballboys qui prenait une balle en pleine figure.

Léopold : Henet ; Russell, Forgues, Jo. Verdussen, Eaton ; Cuvelier, Thiéry, Brunet ; A. Verdussen, Zimmer, Degroote ; Puis Poncelet, Coisne, Baumgarten, De Trez, Muschs

Orée : Thieffry ; Ferec, S. Cole, L. Cole, Lockwood ; Simar, Masson, de Paeuw ; Branicki, Masso, Callioni ; Puis Domene, Sidler, Robbrecht, Beckers, Raemdonck

Les arbitres : MM. G. Uyttenhove et M. Dutrieux

Cartes vertes : 5e de Paeuw, 5e Eaton, 18e Thiéry, 55e Jo. Verdussen, 55e Callioni

Les buts : 8e Russell sur pc (1-0), 18e Domene sur stroke (1-1), 22e Russell sur pc (2-1), 42e Russell sur pc (3-1), 60e Zimmer (4-1), 61e Degroote (5-1)


Boon tue l'espoir de l'Herakles

Herakles - Racing 0-2

Premier quart 0-1

Le match démarrait sur un tempo tempéré, les deux équipes étant bien en place. Les deux équipes essayaient de jouer par des attaques placées, Agulleiro était très actif côté locaux. Le Racing jouait principalement sur le flanc droit en phase offensive, Delavignette recevant beaucoup de balles dans les 25 adverse sur son flanc droit. Les premières escarmouches se firent attendre, ce fut Boon qui se crééait la premiere possibilité mais son tir n'était pas cadré. A la 12ème le Racing attaquait sur le flanc gauche. La balle arrivait chez Boon dans le cercle qui sleepait puissamment dans les filets de Timmermans. Le Racing ouvrait le score. Le match se poursuivait sur le même rythme. le Racing obtenait un pc. Boon sleepait mais la balle était bien sortie par Timmermans.

Deuxième quart 0-1

Pas mal de déchet dans la dernière passe, des transmissions qui n'arrivaient pas aux destinataires, la tension était présente. L'hHerakles jouait de bonnes séquences. Sur un bon relais sur la gauche, Jenness parvenait à remiser en retrait au point de stroke où jaillissait Keusters qui tirait en revers et obtenait un pc. De Kerpel s'en chargeait, son sleep filait dans la lucarne. Au pris d'une belle envolée, Gucassoff stoppait la tentative. Delavignette et Meurmans remontaient la balle sur la droite, le centre était intercepté par la défense locale. En toute fin de quart, il ne manquait qu'un bout de stick à De Kerpel pour dévier un centre Agulleiro. Le Red Lion s'en voulait mais Gucassoff était attentif.

Troisième quart 0-2

Les locaux reprenaient bien le troisième quart, et recuperaient des balles. Agulleiro jouait sur la droite et parvenait à jouer vers Jenness mais celui-ci oubliait la balle. Quelques instants plus tard, Agulleiro recidivait mais sans succès. Hottlet écopait d'une carte verte. Dans la foulée, Timmermans était attentif et sortait une déviation qui filait dans son but. Belle séquence de passe des locaux avec une balle qui passe du flanc gauche vers la droite. Le centre de Leclef ne trouve personne. Boon recevait la balle sur le côté gauche. Il rentrait dans le cercle en longeant la ligne de fond, effaçait son vis à vis et plaçait dans un trou de souris hors de portée de Timmermans. Superbe but et mouvement de Boon. Quelques instants plus tard, il etait décalé par Charlier et jouait fort vers le second poteau de Timmermans mais un défenseur local intervenait à propos.

Quatrième quart 0-2

L'Hera obtenait un pc en début de quart. De Kerpel sleepait, Gucassof sortait la balle qui arrivait vers Agulleiro qui plaçait juste à côté du but d'une louche subtile. Sur le contre, Charlier tirait à côté. De Kerpel récupérait une balle dans son cercle et passait à Hottlet qui tirait en revers trop haut. Les situations chaudes s'enchainaient, Boon pouvait s'offrir un triplé mais une faute était sifflée contre le Racing. Timmermans multipliait les arrêts, d'abord sur un tir en revers de Charlier puis sur une tentative à bout portant. Soutenus et encouragés par leur public, les joueurs de l'Herakles jetaient leurs dernières forces dans la bataille. Timmermans sortait et était remplacé par un joueur de champ. Le score n'évoluait plus.

Herakles: Timmermans; Haig, A. Leclef, M. Donck, Vasquez; V. Donck, De Kerpel, Hens; Keusters, Jenness, Agulleiro; puis Creffier, D. Leclef, Huybrechs, Sanz et Hottlet

Racing: Gucasoff; Harte, Woods, Delavignette, Torras; Wegnez, Weyers, Meurmans; Charlier, Boon, Garcia; puis Lambeau, Cayphas, de Chaffoy, et Piastro

Les arbitres: MM. N. Marchand et R. Tinant

Cartes vertes: 41e Hottlet, 63e Lambeau, 68e Harte

Les buts: 12e Boon (0-1), 51e Boon (0-2)


Gand devra confirmer à domicile sans Kina

Beerschot - Gantoise 1-2

Le déplacement de la Gantoise au Beerschot a été épique. “Nous avons plutôt l’habitude de jouer la descente. Non, nous n’avons pas joué à notre niveau”, déclarait John Goldberg à l’issue de la rencontre qui avait très mal débuté pour le Bee avec un but de Saladino après 25 secondes. Tolini avait doublé le score sur pc à la 58e. “Le but que marque Catlin à 30 secondes de la fin est très important. A 1-2, je sens qu’on peut revenir”, concluait Goldberg. Lequel refusait de commenter l’arbitrage, tout comme Pascal Kina d’ailleurs.

“Le Bee n’a vraiment pas volé sa place en play-off. La rencontre fut serrée, tactique, très disputée dans l’entrejeu, bien organisée. Nous avons joué à 10 pendant 20 minutes. C’est un bon résultat finalement”, concluait le T1 gantois. Un match coloré en tout cas, puisque 6 cartes ont été distribuées, avec des conséquences pour Antoine Kina qui sera suspendu au match retour.

Le 28 avril, Gand partira avec un but d’avance et l’avantage de jouer devant son public.

Les arbitres: MM. T. Bigaré et V. Loos

Cartes vertes: 21e Salis, 37e Catlin

Cartes jaunes: 32e Kina, 40e Bourg, 48e S. Verhoeven, 61e Kina

Les buts: 1re Saladino (0-1), 58e Tolini sur pc (0-2), 70e Catlin (1-2)