Antwerp :Drijver ; Huyghe, Van Waanroij, N. Van Straaten, Uher ; Paton, Imrie, Van Der Putten ; Van Baal, De Winter, P. Van Straaten puis Boeckx, Fawé, Bijlaard, Van Der Putten

Herakles: Timmermans; Haig, Donck, Leenders, Le Clef ; Puglisi, Van Stratum, Am. Keusters ; A. Van Dessel, Delaisse, Vloeberghs; Puis W. Van Dessel, Ant. Keusters, Amorosini, Devillé et Harte

Arbitres: MM. M. Dutrieux et M. Pontus

Cartes vertes: 41e Van der Putten, 44e Amorosini, 49e Keusters

Carte Jaune: 63e Van Der Putten

Les buts: 48e De Winter (1-0), 60e Amorosini (1-1), 67e Delaisse (1-2)

En attendant l'AG du 11 mai et la possible décision d'un championnat à 12 équipes avec deux descendants cette saison, l'Antwerp recevait l'Herakles avec toujours cette épée de Damocles au dessus de la tête en cas de 4ème place. Après la déconvenue au Brax, l'Antwerp se devait de réagir. Ils devaient faire sans leur capitaine Verheijen, blessé. Dans l'autre sens, l'Herakles restait sur une victoire contre l'Old Club. Nico De Kerpel, blessé, était à nouveau absent de la feuille de match.

Le début de match était à l'avantage des locaux qui se créaient la première occasion sans conclure. La réaction des visiteurs valaient le détour avec un centre au cordeau pour Amorosini qui butait presque à bout portant sur Drijver. Les visités repartaient de l'avant et provoquaient le premier pc du match. Il était tiré par Uher mais la défense se battait corps et âme pour empêcher la balle d'entrer dans le but. Paton y allait ensuite d'un tir en revers qui surmontait la cage de Timmermans.

Le second quart n'étant pas fertile en occasions. Durant les dix premières minutes, les deux gardiens restaient attentifs mais ne devaient pas sortir le grand jeu. Pour se réchauffer, Drijver participait à la construction suite à un mauvais contrôle de son défenseur. Pour ensuite retourner dans son but. Un second pc était sifflé pour les visités mais Uher ne trouvait pas le cadre. Sur une louche vers les 25 de l'Herakles, Van Dessel passait en dessous de la balle et permettait à l'attaque anversoise de se retrouver en supériorité numérique et obtenait un pc après un pied dans le cercle. Troisième essai, troisième échec pour Uher même si Timmermans arrêtait la tentative. Imrie, idéalement placé sur le rebond, ne faisait qu'effleurer la balle et permettait aux lierrois de se dégager. Les buts se faisaient attendre. Les deux équipes regagnaient les dog-out sur un score nul et vierge.

Premier esquisse de danger lors d'un centre dangereux devant le but de Drijver. L'Herakles est revenu des dog out avec d'autres ambitions et un pressing intense. Mais cela ne durait pas. À la 40eme, Uher obtenait une 4ème chance de faire mouche sur pc. Mais Timmermans avait à nouveau le dernier mot. Van Der Putten avait l'honneur de voir son nom inscrit en premier sur la feuille de match en héritant d'une carte verte à la 41e. Dans la foulée, Vloeberghs tentait un tipin mais ouvrait trop son stick. Harte forçait le premier pc des siens. Comme son compère sleeper Uher, il netait pas en réussite. Il obtenait successivement 4 pc mais aucun ne trompait Drijver. L'Antwerp ouvrait le score à la 48e sur une phase un peu confuse. Dos au but dans le cercle, De Winter jouait en revers vers le but. La balle était légèrement bondissante et parvenait à rentrer dans le but malgré Keusters sur la ligne. Dans la foulée, Uher avait une nouvelle possibilité sur pc mais le résultat était identique aux précédents. Le pc n'était pas performant, 9 pc, 0 but.

L'Herakles n'y arrivait pas et écopait d'un nouveau pc. Même acteur et toujours le même manque de réussite pour le joueur autrichien. Enfin, l'Herakles produisait une action en équipe. Amorosini était isolé en tête de cercle et croisait son tir hors de portée de Drijver. Ce but donnait des ailes aux visiteurs puisque Keusters tirait ensuite au dessus de l'objectif. Van Der Putten voyait les arbitres lui brandir du jaune. L'Herakles prenait l'avantage au score en fin de match. Delaisse driblait sur le flanc gauche et tirait vers le but. Cela rentrait, sans doute avec l'aide d'un défenseur anversois. Un ultime pc était sifflé pour l'Antwerp. Devillé sortait trop tôt et rejoignait ses équipiers au milieu du terrain. Uher essayait de jouer une phase mais ça passait à côté du but de Timmermans.