Après sa défaite ce samedi (2-1), la Belgique a battu l'Inde dans cette Pro League sur le score de 3-2.

Contexte

Shane McLeod a effectué deux rotatations. Luypaert, blessé, laisse sa place à Stockbroekx alors que Plennevaux était aligné contrairement à samedi. Les Red Lions avaient dominé la manche aller, mais les Belges s'étaient inclinés 2-1.

Premier quart-temps (1-1)

Dès les premières minutes-les Indiens tentaient de bousculer les Belges qui répondaient. Briels, servi par De Kerpel, était le premier à cadrer un tir. Dockier était sur le rebond. Le premier pc était belge à la 2e minute. Briels jouait intelligemment. Hendrickx trouvait l'angle parfait car illisible. Le but calmait les ardeurs des Indiens qui ne parvenaient pas à enflammer le terrain. Manpreet alertait Vanasch à la 10e minute. Boccard écartait ensuite le danger. Les Belges ne créaient pas grand chose non plus. Wegnez lançait Plennevaux, mais l'attaquant du Léo ratait son contrôle. Les Indiens faisaient bien circuler la balle. A 8 secondes de la fin du premier quart-temps, Surender trouvait Prasad qui déviait dans le but (1-1). De Sloover était un peu trop loin de son homme.

Deuxième quart-temps (2-3)

L'Inde faisait monter son gardien n°2, Pathak. Sur un centre de Gouganrd, De Kerpel dévie la balle et remet les Belges aux commandes à la 17e minute. Pour un coup de stick, Plennevaux prenait une verte, mas l'arbitre laissait l'avantage qui amenait le premier pc indien à la 18e minute. Sur la suite de pc, Rohidas était sur le rebond. L'arrêt de Van Doren ne suffisait pas. Le 2e quart-temps reprenait à 100 à l'heure. Dockier cherchait un pc à la 20e minute. En vain. Loic Van Doren bloquait un centre qui était très dangereux. Un attaquant était encore seul au 2e poteau. Les contres sont très dangereux. Les duels tournent trop vite à l'avantage des Indiens. Les Red Lions ne parvenaient pas à combiner proprement pour créer le danger. Ils souffraient face au jeu rapide des Indiens. Plennevaux profitait d'une mauvaise passe transversale. Il entrait dans le cercle et trouvait De Kerpel qui plongeait pour inscrire le 3-2. Physiquement, les Reds sont plus présents. Hendrickx était exceptionnelle pour éviter un tir très dangereux. Hendrickx bloquait puis récupérait et écartait le danger. Et le tout, sans commettre de faute ! La passe de 50 mètres était remarquable. L'Inde poussait durant les 2 dernières minutes de la première mi-temps. Briels et Meurmans entraient dans le cercle.

Troisième quart-temps (2-3)

L'Inde reprenait encore plus fort avec 2 grosses tentatives en moins de 50 secondes. Le pc n'était pas sifflé, mais l'avantage ne donnait rien de cadré.Hendrickx commettait une faute volontaire dans les 25 et offrait un 2e pc à la 33e minute. Loic Van Doren stoppait et dégageait la balle. La pression est terrible dans le cercle belge. Les Reds tenaient le coup. Antoine Kina entrait même dans le cercle adverse, mais sa passe en retrait ne donnait rien. Le press était très haut. Les Reds commençaient à mieux combiner. Les Belges retrouvaient le calme grâce à leur jeu collectif. Petit à petit, les Belges reprenaient les commandes. L'énigme indienne est passionnante pour Shane McLeod. Wegnez accélérait et servait Boon qui jouait un pc qu'il n'obtenait pas à la 40e minute. Les longues passes indiennes coupaient trop facilement les lignes. Boccard prenait un gros tir dans la rotule et ne se relevait pas. Les accélérations indiennes étaient douloureuses, mais sans trop de conséquences. Arthur Van Doren cadrait un tir. Les Belges étaient dans un bon rythme. A 40 secondes de la fin du quart, le 3e pc était sifflé pour les Indiens. Stockbroekx se tordait la cheville au passage. Ses cris faisaient peine à voir. Il était out. Il était mal stoppé. Sur le contre, Kina cherchait à dribbler le gardien. Boccard était à nouveau fit. Stockbroekx ne remontera plus.

Quatrième quart-temps (3-2)

Le dernier quart-temps avait tout pour être explosif. Les Indiens rentraient bien dans ce dernier quart et se montraient dangereux après seulement quelques secondes mais Simon Gougnard dégageait la balle. A dix minutes du terme, c'est au tour de Victor Wegnez qui se retrouvait à terre après un coup d'épaule de Manpreet mais le Molenbeekois se relevait dans la foulée. A la 50e minute, l'Inde était toute proche d'égaliser mais Van Doren s'interposait bien sur un tir dévié. Les Belges souffraient et Augustin Meurmans prenait une carte verte. Après une belle course sur le côté droit, Nico De Kerpel se montrait dangereux mais son tir était dévié en corner. La Belgique monopolisait la balle et Gougnard tentait de joindre un de ses coéquipiers ave une longue balle dans le cercle mais sans succès. Après une perte de balle de Gougnard, les Indiens repartaient rapidement vers l'avant et entraient dans le cercle belge mais De Kerpel était une nouvelle fois à la bonne place. A une minute du terme, Dockier s'infiltrait dans la défense indienne mais son centre ne donnait rien alors que le gardien de l'Inde sortait pour laisser sa place à un onzeième joueur de champ. Les Belges finissaient la rencontre avec la possession de la balle et allaient finalement prendre leur revanche face à l'Inde qui les avait battus la veille.

Inde-Belgique

Inde Parattu; Jar. Singh, Kumar, Mand. Singh, Gurj. Singh, Mad. Singh, Harm. Singh, Lakra, Kangujam, Prasad, PalRaj; Puis Hard. Singh, Upadhyay, Guri. Singh, Rohidas, Raman. Singh, Gursa. Singh, Pathak

Belgique: L. Van Doren; Stockbroekx, De Sloover, A. Van Doren, Hendrickx; Gougnard, Dohmen, Kina; Briels, De Kerpel, Dockier; Puis Wegnez, van Aubel, Plennevaux, Meurmans, Boon, Boccard

Sur le banc: Vanasch

Les arbitres: G. Greenfield (N-Z) et K. Van Bunge (P-B)

Cartes vertes : 17e Plenneveaux, 54e Meurmans

Les buts 3e Hendrickx sur pc (0-1), 15e Prasad (1-1), 17e De Kerpel (1-2), 18e Rohidas sur suite de pc (2-2), 26e De Kerpel (2-3)