Hockey

Contexte


Les Red Lions reçoivent les Australiens à Wilrijk avec le plus beau des enjeux : la première place. Les Belges doivent l’emporter pour passer devant les Aussies. Le premier affrontera en demi-finale à Amsterdam le 4e,  qui ne devrait pas être les Pays-Bas.


Premier quart-temps (0-0)


Sur une récupération d'Hendrickx, Simon Gougnard était le premier à déposer une balle dans le cercle pour Boon qui ne pouvait la récupérer. Kina levait la tête et trouvait Briels qui contrôlait mal dans le cercle. L'Australie se montrait plus dangereuse. En 5 minutes, elle provoquait deux tirs: un dévié et un hors cadre. Elle récupérait deux balles pour partir en contre. Elle provoquait deux pc. Le premier était arrêté par Vanasch. A la 6e minute, le deuxième pc était à nouveau tiré par Govers, à nouveau côté stick. A nouveau, Vanasch la sortait. La balle revenait sans cesse. Anderson manquait le cadre d'un goal qui semblait tout fait. Les Lions perdaient trop facilement la balle. A la 10e minute, De Sloover mettait le stick pour stopper un tir cadré de Beale. Les Aussies étaient nettement plus présents et agressifs dans les duels. Dans le cercle de Charter, il ne se passait rien jusqu'à cette déviation en finesse, mais trop molle de Cosyns à la 13e minute. 

Deuxième quart-temps (0-1)

Cosyns centrait dans le but, mais la balle n'était pas touchée. Van Doren passait à Cosyns qui s'amusait dans le cercle sans pouvoir tirer. Les Australiens développaient un jeu rapide et puissant. Sur une percée sur le flanc droit, la passe en retrait était déviée par Govers (0-1). A la 20e minute, Arthur Van Doren touchait la balle du pied et offrait le premier pc du match. Les Reds étaient dépassés par la vitesse australienne. Wegnez la touchait fautivement. Re pc. Howard touchait le poteau. Sur le contre, Plennevaux s'emmêlait dans le cercle. A la 21e, Arthur Van Doren était utile pour sortir une nouvelle balle dangereuse dans le cercle. Les Lions peinaient à construire une action intéressante dans les 25. Plennevaux ne déviait pas un centre à la 22e. Ce match de ping pong était spectaculaire. Sur une erreur défensive, Vanasch était précieux à la déviation. Charter avait passé une première mi-temps assez calme malgré la déviation d'Hendrickx à 40 secondes. L'avance des Australiens est logique. Ils ont multiplié les occasions. Ils mettent plus d'énergie dans leur jeu. Ils jouent plus vite et plus précis. Les Belges ne manquent pas d'audace et cherchent aussi ce hockey total avec une prise de risque maximale, mais ils se trouvent moins facilement. 

Troisième quart-temps (0-1)

Brand ne pouvait reprendre un centre qui traversait le cercle de Vanasch. Maxime Plennevaux héritait d'une carte verte pour une faute qui semblait vénielle.  Un effort de Swann était bien bloqué par De Sloover.  Les Lions tentaient de pénétrer dans le cercle mais la défense australienne ne laissait rien passer et il manquait une petite touche de génie pour accélérer.  Un centre d'Hendrickx était ainsi contré par la défense des Kookaburras et Briels tirait à côté. L'arbitre indien accordait un pc à Govers dont la reprise sur un centre de Craig avait été bloquée quelques secondes par Vanasch entre ses guêtres, mais avec personne dans les environs.  Le pc ne donnait rien.  A la 40e Vanasch devait à nouveau repousser du pied un tir de Dawson, puis intervenir sur une combinaison Brand-Ockenden.  En réplique, sur la contre-attaque, Dockier temporisait intelligemment pour obtenir un pc, mais Charter repoussait l'envoi d'Hendrickx.  A la 43e Kina obtenait à son tour un pc, qui en provoquait un autre, puis un troisième.Mais Charter se détendait aussi bien sur le sleep de Hendrickx que sur le rebond de Cosyns.

Quatrième quart-temps (0-2)

La pluie redoublait d'intensité au début du dernier quart-temps. Une véritable drache nationale qui évidemment ralentissait le jeu et conduisait les arbitres à interrompre temporairement la partie pendant cinq minutes.  Les joueurs remontaient sur le terrain mais l'arbitre indien interrompait à nouveau les débats après trente secondes alors que les joueurs semblaient vouloir continuer.  Finalement après un petit quart d'heure au total, le jeu reprenait... par un long corner, et un double arrêt de Vincent Vanasch devant Govers puis Brand. Le terrain gorgé d'eau ne permettait pas vraiment un jeu normal.  Van Doren, monté en appui, perdait la balle dans l'axe mais s'arrachait pour la récupérer devant Whetton. Les Belges dominaient carrément la fin de match et forçaient à nouveau un penalty corner, le 5e, mais le tir d'Hendrickx n'était pas cadré.  Shane McLeod décidait alors de faire sortir Vanasch pour les 150 dernières secondes.  Hendrickx demandait un sixième pc à la vidéo à une minute de la fin, mais il était refusé.  Les Australiens partaient en contre depuis la ligne de touche et Govers profitait de l'absence de gardien pour sceller le sort des Belges (0-2).

Belgique - Australie

Belgique : Vanasch, Boccard, Luypaert, Van Doren, Hendrickx, Wegnez, Kina, Gougnard, Charlier, Boon, Briels; Puis Dockier, Denayer, Plennevaux, De Sloover, Cosyns, Dohmen

Sur le banc : L. Van Doren.

Australie : Charter; Hayward, Brand, Wheatton, Beale, Swann, Mitton, Zalewski, Dawson, Govers, Ockenden; Puis Craig, Simmonds, Howard, Anderson, Sharp, Ogilvie

Sur le banc : Lovell.

Arbitres : MM. B. Bale (GB) et J. Shaikh (Ind).

Carte verte : 34e Plennevaux

Les buts: 19e Govers (0-1); 60e Govers (0-2).