Duel de prestige entre les deux premières nations mondiales : l’Australie ne mène au classement que de deux points. Les deux équipes se connaissent bien et comme le rappelait Shane Mac Leod avant le match, le but de l’année, ce sont les Jeux Olympiques et pas cette Pro League. Mais n’allez pas croire que les joueurs allaient évoluer avec le frein à main : il y a bien sûr les points au classement mais aussi et surtout l’esprit du hockey où ils ne calculent jamais.

Premier quart-temps (0-0)

Le premier quart débute par un bel exercice de possession de balle qui ne se termine qu’à proximité du cercle par une glissade inattendue de van Aubel après un peu plus de deux minutes de peu. Première alerte sans danger pour Vanasch à la 3 e, suivie d’une intervention du gardien belge : les Australiens ne profitaient pas de leur petite attaque. La suite est du même tonneau et les deux équipes pratiquent un jeu de position avec quasi aucune erreur technique : joli à voir mais quelque peu fermé et sans occasion. Il faudra justement une erreur d’Hendrickx pour voir Wickham lui prendre la balle et le centre doit être éclairci par Vanasch devant Anderson. A la 12 e minute, Kina envoyait un tir vers Charlier et le numéro 10 se retournait pour envoyer un revers dans les nuages. Sur la relance, les Australiens venaient s’installler dans le cerle belge et il faudra deux belles interventions de Stickbrckx pour éclairicr la situation. A 10 secondes du terme, grosse intervention de Charter sur une déviation de Briels : déterminant.
Premier quart très propre, meilleure possession de balle des Belges avec 58% et la plus grosse occasion pour les Belges.

Deuxième quart-temps (0-1)

Après une première action sur la gauche amenée par De Sloover et repoussée, Stockbroekck déboulait sur la droite et rentrait dans le cercle : son envoi vers le gardien était récupéré par Briels (0-1). A la 20 e, très belle descente initiée par Wegnez, la balle arrivait à Charlier en tête de cercle : Chartrer déviait du stick. Les Belges continuaient leur démonstration de hockey en tenant la balle sans la perdre : joli. Et lorsque les Australiens prenaient la balle, ils devaient trop accélérer et ne pouvaient pas mener leurs attaques jusqu’au bout. La dernière action de la première mi-temps était pour Wegnez, une belle descente dans le milieu terminée par un centre pas repris. Une mi-temps marquée par une domination belge avec 62% de possession de balle et une démonstration de hockey sûr et contrôlé.

Troisième quart-temps (0-1)

Le début de la seconde mi-temps semblait être un peu plus rude, les joueurs n’hésitant pas à mettre le corps. L’idée était évidemment de reprendre la suprématie du jeu : le coach australien Colin Batch semblait assez clair à ce sujet. Le press australien ne trouvait pas de solution. La rencontre devenait un peu hachée, avec des petits contacts. A la 30 e, après une belle descente de Kina, impeccable, la balle arrive à Gougnard sur la gauche et le numéro 22 envoyait un revers qui s’écrasait sur le poteau gauche de Charter. Les Australiens se portaient alors dans les 23 mètres belges et il faudra toute la science de Van Doren, Luypaert, Stockbroeckx (qui prenait une verte) et De Sloover pour finalement dégoûter Ogilvie and Co. Et en attendant, le score est toujours (seulement) de 0-1.

Quatrième quart-temps (2-2)

Alors que la nuit a fait disparaître le ciel nuageux, Swann recevait une louche et centrait en force : la balle était levée par De Sloover et Mr Prasad sifflait pc. Le sleep de Hayward était écarté par Vanasch. S’en suivait un second pc envoyé à côté par Hayward. Les Australiens accéléraient le jeu et obtenaient un troisième pc à la 48 e minute : cette fois, Hayward tirait entre les jambes de Vanasch (1-1). A la 51 e minute, Sharp profitait d’un bel espace laissé par la défense belge sur la droite pour entrer dans le cercle ; au moment de tirer, Stockbroekck le poussait dans le dos et Mr Prasad n’hésitait pas. Craig convertissait le stroke (2-1). A la 52 e, Cosyns s’introduisait le long de la ligne : Charter intervenait in extremis. A la 53 e, les Belges obtenait leur premier pc : le sleep de Luypaert était repoussé fautivement. Le nouveau pc était également repoussé et se terminait par une carte jaune pour Brand pour un coup de stick sur Luypaert et un long corner. A la 54 e, Briels obtenait une occasion d’égaliser après une action sur la gauche. A la 56 e, une belle action de Gougnard était stoppée dans le cercle. Grosse occasion pour Whetton à la 58 e : son tir passait à côté. A la 59 e, gros cafouillage dans le cercle et tir final de Dohmen dévié par Denayer dans les filets (2-2). A 4 secondes du terme, tir de Whetton et sauvetage de Vanasch.

Shoot-out 2-4

van Aubel débutait la série par un revers dans le plafond. Brand et De Sloover étaient arrêtés par les gardiens. Ogilvie et Gougnard marquent leur tir. Vanasch écartait du stick la balle de Craig. Wegnez s’amusait avec Charter. Swann se faisait pousser dans le dos par le gardien belge et Mr Prasad sifflait stroke ; Vanasch arrêtait le tir de Craig mais la balle rebondissait dans le but. Finalement, c’etait Van Doren qui donnait la victoire aux Red Lions.

Australie : Charter, Craig, Dawson, Anderson, Ockenden, Whetton, Zalewski, Swann, Beale, Brand, Hayward, puis Wotherspoon, Simmonds, Howard, Sharp, Wickham et Ogilvie
Belgique : Vanasch, Van Doren, Stockbroekx, Hendrickx, De Sloover, Kina, De Kerpel, Gougnard, Wegnez, van Aubel, Charlier, puis Briels, Boon, Cosyns, Denayer, Luypaert et Dohmen
Les arbitres : Mr R. Prasad (Ind) et S. Taylor (AfS)
Carte verte : 32e Stockbroekx
Carte jaune : 53e Brand
Les buts : 18e Briels (0-1), 49e Hayward sur pc (1-1), 51e Craig sur stroke (2-1), 59e Denayer (2-2)
Shoot out : van Aubel (0-1), Brand (0-1), De Sloover (0-1), Ogilvie (1-1), Gougnard (1-2), Craig (1-2), Wegnez (1-3), Craig sur stroke (2-3), Van Doren (2-4)