La finale passera par un succès contre l'Australie.

Vendredi, à 19h00, les Belges affronteront les Australiens en demi-finale de la demi-finale de World League à Johannesburg

Les Red Lions affronteront vendredi à 19h00 (en direct sur Telenet et VOO) l'Australie en demi-finale de la demi-finale de World League. Déjà qualifiés pour la Coupe du monde et pour la phase finale de World League, les Red Lions veulent à présent finir le plus haut possible à Johannesburg. L'absence de médaille à la fin du tournoi n'enlève pas l'intérêt de ces deux derniers matches face à l'Australie puis en finale ou en petite finale face à l'Allemagne ou l'Espagne.

« Je sais que les Lions veulent finir sur le podium », confie notre consultant Tanguy Cosyns. « Les deux derniers matches auront un peu moins d'enjeu, mais ils restent importants. La Belgique affrontera l'Australie et, j'espère, l'Allemagne en finale. On ne peut qu'apprendre face à de tels adversaires. N'oublions pas qu'en plus les championnats d'Europe auront lieu dans un mois. Le groupe est déjà focus sur cet objectif. Chacun veut se montrer sous son meilleur jour en vue des sélections. »

Avant de songer aux championnats d'Europe, place à l'Australie. Tanguy Cosyns place la Belgique comme favorite. « L'Australie aligne son équipe la plus faible depuis très longtemps. Beaucoup de nouveaux inexpérimentés sont arrivés. Ils gardent les deux gardiens, Hayward, Swann, Knowles et Whetton. Il n'y a plus de Dwyer, Ciriello ou Govers. D'ailleurs, les Australiens n'ont battu que 4-0 l'Egypte en quart de finale. Ils n'ont pas sorti de gros résulats en phase de poule. Au niveau de l'espérience, ils sont moins forts que les Belges. Je suis convaincu qu'ils sont prenables. Le match sera physique, mais nous devrions être supérieurs. En Belgique, nous avons des énergumènes qui ont une sacré expérience. »

Gauthier Boccard, défenseur du Watducks et l'un des piliers des Red Lions, est prudent en préfaçant cette demi-finale. « Je ne les ai pas encore vu jouer », confie ce formidable joueur qui est capable de tout balle au stick. « Il faut reconnaître que ce n'est pas la toute grosse Australie, mais le match sera intéressant. Ils ont plus de nouveaux. Nous serons légèrement favoris. Sur un match, tout est possible. Je me méfie des deux-trois vieux Australiens qui ont beaucoup d'expérience. N'oublions que nous avons aussi 4-5 nouveaux joueurs. Nous avons déroulé durant les matches de poule sauf contre l'Allemagne. Nous avons été un peu testé face à la Nouvelle-Zélande. En demi-finale, ce sera un autre niveau », conclut Gauthier Boccard qui reconnaît que le match contre la Nouvelle-Zélande n'avait pas été éprouvant. « Nous n'avons pas dû livrer un gros match. Nous n'étions pas fatigués. »

Le programme de la journée de vendredi:

- Match pour la 9e place

10 h 00 Afrique du Sud - Japon

- Matchs 5-8

12 h 15 Egypte - Nouvelle-Zélande

14 h 30 Irlande - France

- Demi-finales

16 h 45 Espagne - Allemagne

19 h 00 Australie - Belgique

Les meilleurs buteurs

6 Tom Boon. 5 Sébastien Dockier. 4 Thomas Briels, Timm Herbruch (All), Jake Whetton (Aus)