Phase de poule de la Pro League

Australie : Bartram ; Peris, Kenny, McMahon, Bone, Nobbs, Nance, Claxton, Taylor, Chalker, Stewart, Puis Kershaw, Lawton, Wilson, Jenner, Commerford, Malone 

Belgique : D’Hooghe ; Hillewaert, Puvrez, Vandermeiren, Duquesne ; Limauge, Nelen, Englebert, Breyne, Ballenghien, Versavel, Puis Raye, 'TSerstevens, Peeters, Weyns, Rasir, Leclef

Les arbitres : Mmes A. Church (N-Z) et M. Joubert (RSA)

Carte verte : 52e T'Serstevens

Les buts : 19e Malone (1-0), 33e Breyne (1-1), 44e Englebert (1-2), 55e Nelen (1-3), 58e Bone sur pc (2-3), 60e Commerford (3-3)

Shoot out : Peris (1-0), Ballenghien (0-0), Nobbs (1-0), Rasir (1-1), Malone (2-1), Raye (2-2), Lawton (3-2), Englebert (3-2), Claxton (4-2) 

Contexte

Les Red Panthers sont encore traumatisées par leur absence aux Jeux olympiques de Tokyo. Elles avaient tout en main à Changhzou, mais une fin de match ratée a ruiné leur espoir. Le T2 Simon Letchford ainsi que trois Red Panthers n’ont pas survécu à ce naufrage. Sinia et Boon ont été poussées à la retraite. Fobe prend une pause. Gerniers n’est pas du voyage. Michelle Struijk n'est pas sur le terrain. Vanden Borre non plus. Par conséquent, des nouveaux visages sont apparus. Elles sont jeunes et très ambitieuses. Charlotte Englebert et son fighting spirit exceptionnel est la plus attendue alors que Lucie Breyne Justine Rasir et Alexia ‘T Serstevens incarnent également l’avenir. Tiphaine Duquesne n’est pas une inconnue. L’Australie prépare ses Jeux ; la Belgique, son avenir. L’enjeu est de taille pour le hockey belge qui a besoin de se relever après une sombre année 2019. Les tribunes à Sydney sont quasi désertes. Il fait 27 degrés. 

Premier quart-temps (0-0)

Niels Thijssen avait placé deux nouveaux visages dès la première seconde de match: Englebert et Breyne alors que Duquesne était de retour. Chaque ligne de jeu a été remaniée. Puvrez interceptait un premier tir cadré devant D'Hooghe dès les premières minutes. A la 4e minute, Breyne interceptait une balle qu'elle ne pouvait contrôler près des 25. Alexia T'Serstevens ne pouvait centrer. La balle était en possession de l'Australie malgré un press assez haut de la Belgique. Les Reds perdent trop de balle dans les duels. Puvrez fait du bien à l'arrière. Englebert tentait un centre qui était contré. Breyne montrait ses aptitudes en dribblant deux Australiennes. Sur une perte de balle de Puvrez, un centre australien traversait le cercle. T'Serstevens contrôlait une longue passe en profondeur, mais elle se loupait sur le centre. Le match ne décollait pas vraiment lors de ce premier quart-temps où les gardiennnes n'ont pas été sollicitées à l'exception d'un arrêt peu dangereux d'Aisling D'Hooghe.

Deuxième quart-temps (1-0)

Le match reprenait bien pour les Belges qui campaient durant 2 minutes dans les 25 adverses sans que Bartram ne soit mise à contribution. C'était l'éclaircie avant l'orage. C'est Aisling D'Hooghe qui devait intervenir sur deux tirs. Son deuxième arrêt débouchait sur une balle en hauteur et dangereuse. Le pc était logique. Le tir filait à côté. Duquesne dégageait une balle dans le cercle sur la jambe d'une Australienne qui espérait un pc pour une balle qui n'était pas assez haute. A la 19e minute, Malone armait un tir en revers qui était parfaitement croisée. L'Australie était récompensée. Elle poussait plus fort et forçait un 2e pc qui était dévié vers le but, mais D'Hooghe veillait. Les Reds en avaient plein les pieds depuis quelques minutes. Le press aussie est trop fort pour le moment. Quand l'Australie accélère, la Belgique souffre. Durant cette première mi-temps, les attaquantes des Panthers n'ont jamais eu l'occasion d'être en position de tromper Bartram. L'équipe est en rodage. Elle apprend. Un chiffre résume la première mi-temps: 11 entrées de cercle pour l'Australie contre une seule pour la Belgique.

Troisième quart-temps (1-2)

Englebert mettait deux Australiennes dans le vent pour trouver la déviation en un temps de Ballenghien. La balle arrivait vers Versavel qui centrait. Sur la phase suivante, Breyne déviait un centre aérien de Versavel (1-1). Quel but ! Sur la phase suivante, l'Australie provoquait un 3e pc ce qui mettait en rage Vandermeiren. Il était dévié. Le 4e pc était concédé par Vandermeiren (kick) à la 36e minute. Les Belges osent plus porter leur jeu vers l'avant. Les Belges ne perdaient pas le contrôle malgré le press des Aussies. Versavel interceptait une sortie de défense et entrait dans le cercle. Son tir était cadré. Peris partait en contre. Son tir filait de justesse à côté. Justine Rasir répondait par un centre dans le cercle et trouvait Englebert qui déviait dans le but (1-2). Les jeunes prenaient le pouvoir. Premier but de Breyne. Premier but d'Englebert ! 

Quatrième quart-temps (3-3) 

Les Reds repartaient dans le cercle de l'Australie. Englebert accrochait Kenny. Elle frôlait la carte. Les Reds géraient confortablement alors qu'on arrivait dans les 10 dernières minutes. Les Belges géraient plus que bien. Limauge, sur la baseline, trouvait T'Serstevens dont le tir frôlait le terrain. Nelen assurait même en plantant un 3e but. Sur la baseline, elle passait en retrait et touchait la déviation. L'avantage est largement mérité au vu de la 2e mi-temps très offensive. Alors qu'on attendait un gros rythme imposé par les Australiennes, ce sont les Belges qui ont dicté le jeu durant le dernier quart-temps. Le 5e pc australien ne donnait rien. A la 58e minute, le 6e pc était sifflé en faveur de la 2e nation mondiale. Les Panthers demandaient la video. L'arbitre ne changeait pas la décision, estimant que la gardienne bloquait la balle. Bone trouvait la faille. La gardienne aussie sortait. A moins d'une seconde de la fin, la balle achevait la course dans le but de D'Hooghe. L'arbitre Joubert demandait toute seule la video pour vérifier si la balle était touchée dans le cercle. Le ralenti était peu évident. La décision était longue à tomber. L'arbitre-video ne voyait pas de raison de changer la décision (3-3). 

Réaction de la joueuse du match, Louise Versavel

Louise Versavel: "Nous sommes déçues évidemment, mais nous avons livré une bonne deuxième mi-temps. On est en construction. Nous garderons les bons enseignements en effaçant ce qui a moins bien marché. Nous avons montré du caractère. Nous avons tout fait pour essayer de gagner. Demain, nous viserons la victoire."