éclairage

Les trois coups de la saison 2008-09 vont être frappés ce dimanche, qui coïncidera avec la journée sans voiture à Bruxelles. Voilà qui a occasionné quelques soucis administratifs pour les Hérakléens et les Louvanistes, qui devront se rendre dans la capitale. Le problème a par contre été évité pour l'Antwerp (à l'Old Club), Waterloo (à la Gantoise) et le Dragons (au Pingouin) qui pourront éviter Bruxelles.

Hasard du calendrier, les six équipes qui avaient lutté pour le titre la saison dernière se produisent toutes en déplacement ! Parmi elles, à tout seigneur tout honneur, le champion louvaniste (chez qui le renfort indien a pris du retard) se déplacera à Uccle Sport, renforcé dans l'entre-saison et ravi du retour à l'ancienne formule. Malgré l'absence de voiture, on attend pas mal de monde au Merlo pour cette visite et l'ambiance sera sans doute au rendez-vous. Déjà un premier test sérieux pour le champion en titre, qui n'oublie pas qu'il avait commencé la saison dernière par une défaite... au Léo, à 3 km de là.

En déplacement chez les promus, l'Antwerp et Waterloo partiront avec la cote de favori. Mais il n'est jamais facile de s'imposer à Rocourt, où l'ambiance risque d'être par ailleurs quelque peu survoltée, suite à la décision de Jean-François Bourlet, secrétaire et responsable sportif du club, de démissionner de la vice-présidence de l'ARBH suite au récent changement de règlement pour l'inscription des joueurs étrangers. Pour rappel, l'Antwerp fut le principal club bénéficiaire de ce changement... Espérons que tout se passera bien malgré les divergences de vue ! (1)

Quant à Waterloo, il se rend chez celui qui fut son coach pendant trois saisons, Pascal Kina, et celui-ci connaît la plupart des joueurs waterlootis par coeur. Il va donc falloir le surprendre !

Le Dragons, en visite à la Dodaine, y partira également avec les faveurs du pronostic, mais le même raisonnement est d'application devant la jeune équipe nivelloise qui, portée par son chaud public, rêve d'entamer la saison par un exploit.

La visite de l'Héraklès au Racing, avec un bus spécial et un laissez-passer, ne sera pas de tout repos non plus. Les Rats sortent d'une saison maussade, très inférieure à leurs possibilités, et ils auront à coeur de repartir du bon pied. Les Lierrois quant à eux commencent, après la plantureuse saison précédente, la toujours difficile période de confirmation des résultats favorables.

Enfin, la visite du Léo à l'Orée permettra aux deux équipes de se situer. Les Ucclois avaient eux aussi été l'une des révélations de la saison, et les Woluwéens ont perdu beaucoup de joueurs dans l'entre-saison. Combien pèsent ces départs ? Réponse dimanche sur le coup de 16h30...

(1) voir le texte complet de la lettre ouverte de J.F. Bourlet sur notre site : www.lalibre.be