Florent Van Aubel a soulevé son 3e trophée du Stick d'Or, dimanche à Genval. L'attaquant du Dragons et des Red Lions, déjà plébiscité en 2012 et l'an dernier, a convaincu les joueurs et coachs de Division Honneur messieurs qu'il méritait d'être le meilleur joueur de la dernière saison de hockey. 
 
"Cela reste une fierté pour moi, surtout parce que les quatres autres nominés étaient des joueurs très impressionnants", a commenté l'auteur du shoot-out victorieux de la Belgique lors de la dernière finale mondiale contre les Pays-Bas. Il entrait en lice avec ses équipiers des Red Lions, Arthur De Sloover, Tom Boon, Simon Gougnard, et Victor Wegnez. 

"Les quatre ont eu un rôle important aussi bien dans le championnat belge qu'au niveau international. J'étais déjà très heureux de figurer dans la liste avec eux et à présent gagner ce prix me rend très fier", a encore ajouté Van Aubel, qui depuis 2009 est toujours rester fidèle à son club du Dragons. "La saison dernière fut compliquée pour nous. La moitié de l'équipe avait changé, mais j'ai décidé avec Félix Denayer de rester et remplir mon rôle du mieux possible. Visiblement j'ai dû bien le faire puisque les joueurs ont voté pour moi", selon le Gantois d'origine, qui est déjà tourné vers les JO de 2020. "L'or à Tokyo reste un rêve, mais ce sera très compliqué. Toutes les équipes vont nous attendre vu nos deux titres de champion du monde et d'Europe. Le défi sera d'être au top au moment crucial. Cela sera le plus dur."