Le sélectionneur national dévoliera sa sélection dans les prochains jours.

Le sélectionneur des Red Panthers, Niels Thijssen remettra pour vendredi (ou au plus tard samedi) la liste des 18 Red Panthers (+ 2 réservistes) qui s'envoleront le 18 octobre en direction de la Chine afin de jouer deux matches cruciaux pour l'avenir du hockey féminin belge. En 120 minutes, elles joueront à Changhzhou leur qualification pour les JO de Tokyo. Cette sélection est très attendue. Si l'une ou l'autre joueuse se plaint de petits bobos, Niels Thijssen se montre très optimiste.

"Tout le monde semble être prêt pour les matches en Chine à l'heure actuelle", confirme le T1 qui ne manque pas de boulot cette semaine. "Nous avons beaucoup d'images des matches de la Chine. Nous pouvons analyser au mieux. Nous avons déjà une bonne idée de la façon dont nous voulons jouer contre les Chinoises."

La préparation est encore loin d'être finie. "Nous avons encore des sessions d'entraînement et 4 matches de préparation."

La clef de ces deux matches se trouve dans la tête des joueuses. Lors des championnats d'Europe, certaines s'étaient montrées agacées de voir la peur envahir le groupe lors du match capital contre l'Espagne. La présence du préparateur mental Jef Brouwers n'avait pas encore porté ses fruits. Niels Thijssen est satisfait de cette recrue. "Jef travaille déjà depuis 1,5 mois avec l'équipe. Il a d'abord travaillé de manière individuelle avant de se consacrer au collectif. Jef fait partie du staff. Il apporte toute son expertise pour nous mener vers notre objectif."