Après Tom Boon et Simon Gougnard, qui ont annoncé fin mars quitter le championnat néerlandais de hockey pour effectuer leur retour en Belgique, c'est au tour d'un autre Red Lion de les imiter. Thomas Briels, l'attaquant belge du club d'Oranje Zwart (OZ), l'équipe récemment sacrée championne d'Europe, retrouvera la Division d'Honneur en Belgique où il portera à nouveau le maillot du Dragons, a confié l'international belge mardi au journal Eindhovens Dagblad. Comme d'autres Red Lions, Briels veut se préparer au mieux pour les jeux Olympiques de Rio avec la Belgique.

"L'un des meilleurs joueurs que notre club ait connu retourne à ses racines." C'est par ces mots élogieux que le club d'OZ a confirmé le départ à la fin de la saison de leur sympathique et toujours souriant attaquant. "Ce sera une déception pour beaucoup d'entre nous. On aurait bien voulu profiter des talents et de la personnalité de Thomas une année de plus", a indiqué le club d'OZ sur son site internet.

"J'ai gagné tout ce qui était possible de gagner avec OZ. L'an dernier le titre de champion des Pays-Bas et la semaine passée l'EHL", a expliqué Thomas Briels, 27 ans. "J'ai longtemps réfléchi aux avantages et désavantages de cette décision, mais comme toujours, j'ai suivi mon instinct. J'ai toujours rêvé de retourner dans le club qui m'a formé. Je veux pouvoir encore donner le meilleur de moi-même durant quelques années pour ma famille et mes amis. Fermer ce chapitre de ma vie est une décision très difficile."

Le fils de Piet Briels, une ancienne gloire du Dragons, a passé ses sept dernières années au sein de l'équipe d'Eindhoven. Cette saison il a inscrit 14 buts pour le club leader de la compétition néerlandaise, la seule équipe à être déjà assurée de disputer les play-offs.