UCCLE Le champion en titre espérait bien poursuivre sa remontée fantastique vers les hauteurs du classement lors de la venue du cousin ucclois, le Well. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le début de match aurait pu tourner au cauchemar pour les pensionnaires de l'avenue Dupuich. Après trois minutes de jeu, le Well bénéficiait en effet d'un stroke, suite à un pied léonin sur la ligne empêchant la balle d'entrer au fond du but. Malheureusement pour les hommes de Santorio, Deneumostier se détendit superbement sur la frappe de Muylaert. Peu après, la mâchoire de l'infortuné de Chaffoy se trouvait à la réception d'une déviation d'un de ses coéquipiers. Cet arrêt de jeu allait profiter aux Léomen, qui déflorèrent le score sur la remise en jeu, suite à une grosse bourde de l'arrière-garde visiteuse. Le Léo, sans doute encore embrumé par deux jours de «folles Revues», se réveillait en fin de première mi-temps et se détachait grâce à Jé. Verdussen et Van Strydonck. Le deuxième acte repartait sur de folles bases. En neuf petites minutes, les spectateurs allaient assister à un véritable festival offensif : les filets allaient trembler à cinq reprises! Décidé à ne pas sombrer sans combattre, le Well se créait trois pc consécutifs, Deltour réduisant la marque. Denis sur pc et Houssein, pour son 2e but personnel de l'après-midi, donnaient au score une allure sévère mais Boule Deltour, en vaillant capitaine, ramenait l'espoir dans le camp visiteur suite à une jolie frappe en revers et un nouveau pc. Le Léo, qui nous a déjà habitués à beaucoup mieux, ressort entier de son long week-end et se replace dans le top 4. Quant au Well, il continue de progresser...

© Les Sports 2005