Ils ont rempli leur mission en se qualifiant pour la Coupe du Monde, l'été prochain, à Rotterdam, mais ils auraient bien voulu y parvenir par la porte des demi-finales. A l'arrivée, cependant, les joueurs belges de - 21 ans ont dû se contenter de la cinquième place du Championnat d'Europe, décrochée avec la manière, samedi, par le biais d'une éclatante victoire contre la Pologne 1-9. «L'objectif principal est atteint! confia le coach Pascal Kina, à l'heure de dresser le bilan. Nous avons obtenu notre qualification avec la pratique de beau jeu. Je reconnais, certes, que je reste avec un goût amer. Nous étions tout proches des demi-finales et avec un brin d'expérience en plus nous aurions très bien pu les disputer.»

Le Gantois fait ainsi référence au match de poule contre l'Espagne, où la Belgique laissa échapper un avantage de deux buts pour devoir se contenter d'un partage. L'ironie veut que quatre jours plus tard, ce furent ces mêmes Espagnols qui décrochèrent le titre au terme d'une victoire amplement méritée contre l'Allemagne en finale, 2-1. «Nous avons été dominés en deuxième période et nous ne sommes pas parvenus à réagir en jouant au hockey, nous contentant de balancer de longs flicks pour se donner de l'air. Et contre l'Allemagne, c'est une erreur individuelle qui nous fut fatale.»

Les joueurs considéraient également qu'il y avait moyen de faire mieux. D'autant que n'étant pas qualifiée pour les Jeux d'Athènes, la Belgique était la seule des cinq nations candidates à une médaille à pouvoir faire appel à des éléments de son équipe nationale A. «Je ne suis pas d'accord. Les Allemands, les Hollandais, les Espagnols et les Anglais ont tous l'habitude de ce genre de tournoi de haut niveau. Dans mon groupe, il y avait même des éléments évoluant en division 2.»

L'an prochain, à Rotterdam, c'est d'ailleurs avec une toute nouvelle équipe que la Belgique se présentera en Coupe du Monde, pas moins de la moitié de la sélection devenant trop âgée. Reckinger et Vandeweghe, notamment, ne seront plus là, mais Schuermans, meilleur buteur du tournoi avec l'Espagnol Quemada, bien. Pour tous, ce sera le meilleur des apprentissages...

A noter la belle performance de l'équipe féminine qui a remporté, en Slovénie, la Division C sans encaisser le moindre but au terme d'une victoire 8-0 contre l'Azerbaïdjan en finale.

Pour la 7e place: Irlande - Ecosse (a.p.) 3-4

Pour la 5e place: Pologne - Belgique 1-9

L'équipe belge: Roels, Renaer, Haquenne, Gucassoff, Vandersmissen, Th. De Saedeleer, Vandeweghe, Bourdeaud'hui, Schuermans, Reckinger, Dewever; puis Vander Schelde, Truyens, A. De Saedeleer, Massion et Ruytinx.

Les buts: 6e Schuermans sur stroke (0-1); 8e Truyens sur pc (0-2); 13e Truyens (0-3); 25e Vander Schelde (0-4); 43e Grupa sur pc (1-4); 50e Schuermans sur stroke (1-5); 53e Truyens (1-6); 54e Vander Schelde (1-7); 63e Truyens (1-8); 70e Vandeweghe (1-9).

Pour la 3e place: Pays-Bas - Anglet. (a.p.) 4-3

Finale: Espagne - Allemagne 2-1

© Les Sports 2004