UCCLE SPORT 1

LOUVAIN 5

La reprise du championnat est traditionnellement le théâtre de surprises et l'une d'entre elles pouvait a priori se produire à Uccle Sport, où l'équipe locale s'annonçait renforcée. Nul doute d'ailleurs qu'elle progressera, mais elle a eu droit à la mention "en rodage". Un contraste saisissant avec une formation louvaniste qui roule déjà carrosse alors que le championnat est à peine lancé. Et ce sans le concours de son Indien Singh. Il est vrai que l'équipe locale déplorait les absences pour suspension de G. Cosyns et J. Zembsch, ainsi que le forfait de dernière minute de Robin Geens pour raisons personnelles.

"Pour jouer contre Louvain, il vaut mieux être au complet et s'abstenir de commettre des erreurs de relance du calibre de celles que nous avons commises aujourd'hui" résumait lapidairement Vincent Van Gucht. Et de fait, après 20 minutes plutôt partagées, Louvain tira ostensiblement la couverture à lui. Un premier pc de Quemada s'écrasa sur le montant. Avertissement sans frais qui ne fut pas entendu par la défense uccloise, puisque Fabragas, aussi isolé que Jacquet, s'appuya sur lui pour ouvrir la marque trois minutes plus tard. Encore cinq minutes et le score était déjà passé à 0-3, un solo de Quemada en tête de cercle suivi d'un tir de près de Castus, dévié dans son but par un défenseur ucclois. Match plié, même si les Merles auraient pu revendiquer un stroke sur une faute contre C. Charlier juste avant le repos.

A la reprise, Uccle fit de louables efforts pour remonter le courant et Beusen dévia un pc de Debroux dans le but (1-3). Mais Louvain repartit de plus belle et en moins d'une minute, Pangrazio trompa Moraux (brillant par ailleurs) pour la quatrième fois avant d'offrir le 5e but sur un plateau d'argent à Jean Collin (1-5). Un dernier pc local par Tom Boon s'écrasa sur l'angle du but.