Après la trêve imposée suite au périple égyptien de notre équipe nationale (avec le succès que l'on connaît), la double journée de championnat s'annonce décisive ce week-end, notamment dans la lutte pour le play-off. Derrière le Dragons (35 pts, 4e), trois équipes (Uccle 31 pts, Antwerp 31 pts et Orée 29 pts) peuvent encore prétendre aux demi-finales.

«De notre côté, nous n'y croyons plus, même si nous devons affronter les trois derniers du classement» nous commente d'entrée Jean-Pierre André, président de la section hockey de l'Orée. «L'équipe doit et va se battre afin de réussir un 9/9, d'autant que nous avons de grandes chances de récupérer notre buteur argentin Juan Garreta. Mais il est quasiment impossible que le Dragons, qui possède 6pts d'avance et un nombre de victoires plus important que nous, n'accroche pas au moins une victoire sur ses trois matches! De notre côté, la saison est cependant amplement réussie, puisque l'objectif était le maintien sans barrages. Même si nous avons pu rêver du play-off un moment, la blessure de fatigue de Juan ne nous a pas permis de revoir notre objectif à la hausse...»

Du côté d'Uccle Sport, le son de cloche est différent. «Nous espérons encore accrocher la 4e place, même si notre défaite contre le Racing, suivie d'un partage à l'Orée, risque de nous coûter cher au décompte final» analyse le président Jacques Van den Balck. «Nous avons le calendrier le plus difficile, en recevant le Pingouin qui lutte pour son maintien (et ce peut-être sans notre gardien Stéphane Moraux, qui n'est pas encore certain de pouvoir se libérer au niveau professionnel...), avant d'affronter le Léopold et Louvain, les deux premiers du championnat. Mais ceux-ci seront peut-être démobilisés, même si nous ne nous attendons à aucun cadeau dimanche dans le derby au Léo! Quoi qu'il en soit, nous devons réaliser un 6/6 ce week-end afin de conserver toutes nos chances, en espérant que le Dragons perde des plumes...»

Du côté de l'Antwerp, la grosse déception actuelle de la saison avec son armada de joueurs d'expérience internationale, l'erreur n'est plus permise. «Nous devons gagner, à commencer par samedi face au Beerschot» nous commente le manager David Stuart. «Et si le Dragons perd des points dans le même temps au Watducks, notre derby de dimanche à Brasschaat s'annonce décisif! Nous avons donc toutes les raisons de croire encore au play-off, même si nous avons moins de chance de l'atteindre qu'il y a quelques semaines à peine. (...) Tout le monde sera au poste, tant samedi que dimanche, excepté Paul Meerbergen (blessé) et Jeroen Baart (arrêt)».

Faites vos jeux...

© Les Sports 2005