Un but trop court...

Hockey

Gilles Milecan

Publié le

Sacrément handicapé par son résultat de la semaine dernière à l'Ombrage, l'Antwerp se devait de mettre les bouchées doubles pour vaincre le Léopold sans attendre l'évolution du score à Uccle, qui recevait le Beerschot.

Seuls sur le terrain en début de rencontre, les Anversois prirent l'avantage dès la cinquième minute grâce à une belle combinaison Kholopov-Commens qui aboutit dans le stick de François Relik d'où partit une imparable fusée en direction de la lucarne de Deneumostier (1-0).

Nicolas Laddyn et Xavier Paternottre manquèrent tour à tour le break avant que les Ucclois ne réajustent leur placement pour contrer la rapidité d'exécution anversoise.

Dès la reprise, Pitch Letier pénétra dans la défense locale avant de centrer en retrait pour Martin Vanderborght qui plaçait au-dessus de Joep Welten pour égaliser et, par conséquent, le Léo retrouvait sa place de demi-finaliste (1-1).

La sérénité uccloise ne fut pas de longue durée puisque, cinq minutes plus tard, Depaepe empêchait fautivement Relik d'aller au but et concédait un stroke. Piet-Hein Geeris, avec calme, convertit celui-ci, relançant son équipe (2-1).

Tout était à refaire pour le Léo mais l'Antwerp n'en menait pas large. Le score évoluant de manière inquiétante à Uccle, l'équipe locale n'était plus assurée de sa qualification en cas de match nul. Il s'agissait donc de préserver coûte que coûte l'avance acquise, voire de la creuser. L'organisation des hommes de Van Gucht ne le permettait pas, gênant l'entrejeu anversois et portant le danger plus fréquemment devant Welten qu'ils ne l'avaient fait en première période.

Le premier pc de Martin Vanderborght alerta Welten, le second, dévié par Antoine Denis, l'obligea à sortir un beau réflexe, mais le troisième eut raison de son attention et fila sur la planche de son but (2-2).

Uccle Sport ayant atteint un score le qualifiant, Adam Commens et les siens étaient virtuellement écartés du play-off s'ils ne marquaient pas avant le terme. Ce fut pourtant le Léo qui se créa les meilleures occasions jusqu'aux deux ultimes pc anversois, tous deux bien gérés par la défense visiteuse. Un but derrière Uccle Sport, l'Antwerp reste sur le carreau, victime de son nul à l'Ombrage, la semaine dernière...

© Les Sports 2006

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous