La 14e journée du championnat, l'avant-dernière avant la trêve, risque d'être celle de tous les dangers, dimanche. Pas moins de huit équipes, soit les deux tiers du contingent de la division I, joueront gros lors d'un week-end qui pourrait bien être grandement perturbé par le gel et les précipitations hivernales et connaître diverses remises. Battu la semaine dernière au Dragons, le Léopold s'est ainsi mis sous pression au moment de rencontrer le Waterloo Ducks, dans ce qui constituera l'un des matches au sommet. Seulement 6e avec 4 points de retard sur le Pingouin, le 4e, le champion des deux dernières saisons risque de passer à côté du play-off s'il ne se reprend pas rapidement. Une défaite contre le leader et grand favori pour le titre ne serait pas un scandale, mais pourrait entraîner de fâcheuses conséquences.

La chance du Léopold, toutefois, est que dans le même temps quatre de ses cinq concurrents directs se rencontreront. Le Pingouin et Uccle Sport, les deux révélations de la saison, croiseront les sticks sur la banquise du parc de la Dodaine. Et à Sint-Job-in't-Goor, l'Antwerp, 5e, abattra une carte tout aussi importante dans le grand derby contre le Dragons, deuxième, qu'il avait battu à l'aller (1-4). «Nous nous retrouvons quelque part dans la même situation que l'an dernier , confie l'Australien Adam Commens, le joueur-entraîneur de l'Antwerp. Nous sommes obligés de courir après les points, car nous avons réalisé trop de partages. Nous sommes en forme, mais n'en retirons pas les dividendes. Nous manquons pour l'instant d'un brin d'efficacité, notamment sur pc. Nous en obtenons beaucoup, mais n'en convertissons pas assez. Ce derby sera très important, dans la mesure où il peut nous permettre de nous replacer en ordre utile. Le Dragons voudra sa revanche, mais nous devons avoir confiance. Avec le match arrêté contre le Watducks, celui gagné à l'aller à Brasschaat fut notre meilleur de la saison.»

Les six premiers du classement qui s'affrontent, cela signifie que le suspense sera aussi de mise dans le bas du tableau. Louvain, septième, n'a ainsi plus le droit à l'erreur et jouera le premier de ses matches dits de Coupe contre le Beerschot, tandis que l'Ombrage espère prendre son ou ses premiers points dans le derby contre l'Orée. Le gros match, cela dit, sera celui opposant le White Star au Wellington, avec pour enjeu le maintien... via les barrages. Seuls trois points séparent les deux clubs, au point que si le «Well» venait à s'imposer il dépasserait son concurrent direct au nombre de victoires. Mais si le «White» gagne, les deux descendants directs seront sans doute connus...

© Les Sports 2005