C'est parti! Ce dimanche sonnent les trois coups... de stick du championnat de hockey. Un rééquilibrage des forces en présence s'étant effectué durant l'été par l'entremise de plusieurs transferts, la nouvelle saison s'annonce passionnante. La lutte pour une accession en demi-finales se voudra sans doute plus ouverte que jamais, cette année, de même que celle pour éviter les places de descendants directs et de barragiste.

L'important, dès lors, sera de prendre un bon départ. Tel sera l'état d'esprit qui animera dix clubs dimanche, le match entre l'Héraklès et la Gantoise étant reporté au jeudi 26 septembre en raison de l'absence du joueur-entraîneur lierrois Shane McLeod, parti à Barcelone avec l'équipe nationale dames en quête d'une qualification pour le prochain Championnat d'Europe.

La rencontre phare de la journée sera sans conteste celle qui opposera, au parc de Brasschaat, le Dragons à Uccle Sport. Il s'agira, en quelque sorte, de la revanche de la finale de la Coupe, remportée à l'arraché par les Anversois fin mai. Beaucoup d'eau, cela dit, a coulé sous les ponts depuis. Le Dragons a ainsi perdu une demi-équipe durant l'entre-saison, les Ucclois récupérant pour leur part au passage l'attaquant Fabian Berger pour compenser le départ de Maxime Luycx. Ils partiront dès lors favoris.

Attraction

Le Léopold aura également les faveurs du pronostic pour son premier match contre le Wellington. Un derby n'est certes jamais une rencontre comme une autre, mais avec le transfert à grands fracas du gardien Vincent Deneumostier et un noyau quasiment inchangé, le champion en titre apparaît mieux armé que le Well, où le départ de la famille Vander Gracht pourrait avoir laissé des traces.

L'attraction de la nouvelle saison, cela dit, pourrait bien être le Waterloo Ducks. Le club brabançon, qui avait assuré son maintien en barrages l'an dernier, s'est ainsi sensiblement renforcé en saluant le retour au bercail de Maxime Luycx, mais surtout l'arrivée pour trois mois de quatre internationaux australiens, répondant aux noms de Paul Gaudoin, Aaron Hopkins, Ben Taylor et Scott Webster. Louvain, qui se déplace à la Drève d'Argenteuil, va être bien reçu... même si Gaudoin ne sera pas encore là.

La sauce devra aussi prendre à l'Orée et à l'Antwerp, qui se mesureront dimanche. Les Woluwéens ont perdu leur gardien et plusieurs anciens durant l'été, tandis que les Anversois ont fait en sorte de se renforcer, mais cela n'empêchera pas l'un et l'autre de partir dans l'inconnu en ce début de saison. Enfin, le Beerschot devrait, malgré une préparation chahutée et les absences de Benoît De Saedeleer, Jérémy Collin et Thibault Collin, et William Pecher, vaincre une équipe du Relax pour laquelle l'accession parmi l'élite à l'insu de son plein gré risque de se payer à un prix assez fort...

© Les Sports 2002