C'est la même rengaine chaque année : entre les fêtes à préparer, les examens à étudier ou les différents congés, les joueurs de la Division d'honneur éprouvent souvent des difficultés à trouver le chemin des parquets. "Le hockey en salle en Belgique, ce n'est pas très sérieux", remarque d'ailleurs l'entraîneur de l'Orée, Jean Willems. Le club woluwéen est pourtant l'un des rares dans le Royaume à accorder une certaine importance à cette compétition. "Mais nous étions loin d'être au complet ce dimanche. Le stage de l'équipe nationale des moins de 18 ans, prévu ce week-end, n'a évidemment pas arrangé les choses..."

Malgré ces absences, l'Orée a fait belle impression ce dimanche dans la salle du Collège Saint-Pierre à Uccle. Opposés au Racing et son armada argentine, les Woluwéens prirent le large en première mi-temps, avant de se faire rattraper, puis dépasser en toute fin de rencontre (10-11). L'Orée prit sa revanche dans sa deuxième rencontre du jour en battant "in extremis" le Waterloo Ducks (7-6). Quatrième larron jouant dans la salle uccloise, le Léopold a, lui, montré son peu... d'intérêt pour ce championnat. (Défaites 3-11 contre le Waterloo Ducks et 5-8 face au Racing). Dans la salle de Schoten, Uccle Sport et la Gantoise ont mené la danse face à Namur et l'Héraklès. Défaits deux fois, les Anversois ont peu de chances d'atteindre le play-off. La bonne surprise de la compétition pourrait par contre venir de Namur qui semble bien plus habile sur les parquets que sur "gazon."

© La Libre Belgique 2008