Une «croquette» qui coûte cher

Hockey

Fabrice Melchior

Publié le

BELGIQUE 2

ALLEMAGNE 4

La Belgique n'a donc pas réussi à tenir en échec l'Allemagne hier pour accéder aux demi-finales de cet Euro. Mais les Diables peuvent toujours se qualifier pour le Mondial 2005 s'ils battent l'Ecosse demain à 11h30 au Parc de la Dodaine. Face à la très physique Allemagne, les Belges ont dû subir le match d'entrée de jeu. C'est ainsi qu'après 9 minutes, une belle action était ponctuée par Timm (0-1). C'est alors que les Diables entrèrent vraiment dans le match, et le capitaine Vandeweghe remit les siens en selle en plaçant, du côté droit, la balle entre les jambes du gardien (1-1). Les Belges s'enhardissaient en fin de mi-temps, mais t les spectateurs (trop nombreux selon les organisateurs qui doivent trouver des solutions pour en accueillir plus demain et samedi) eurent peu d'occasions franches à se mettre sous la dents.

En début de 2e période, Ruytinx permit aux Belges de prendre l'avance (2-1, sur pc). Mais deux minutes après, l'Allemagne recollait au score grâce à Furste (2-2). Alors que le match se fermait, la défense belge commit une erreur lourde de conséquence. Sur une balle en avant, Cavenaile rata son contrôle, Dierickx laissant passer la balle, ce dont profita Furste pour inscrire un but gag (2-3). Les Belges, nerveux, confondaient vitesse et précipitation. L'Allemagne prit définitivement ses distances à la 68e grâce à Gunther (2-4). Il ne faudra donc pas perdre le match contre l'Ecosse demain. «On s'était bien préparé, mais on n'avait évidemment pas prévu cette «croquette» de Laurent (Dierickx), expliqua après la rencontre Pascal Kina. Cela ne pouvait pas arriver. Je ne peux rien reprocher à mes gars qui ont tout donné. Notre objectif est d'être dans les 5 premiers, c'est toujours possible, mais ce sera dur face à l'Ecosse...»

© Les Sports 2004

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous