ENVOYÉ SPÉCIAL À ALEXANDRIE

Profitant de leur 2e journée de repos en trois jours, les Diables Rouges (pour lesquels Luycx inscrivit le 2e but contre la Corée, et non Truyens) ont pris congé mardi et sont allés manger à la maison du Roi, une ancienne demeure royale au fond des jardins de Montazah. Au menu, crème de poulet, steak-frites-légumes variés et assortiment de crèmes glacées, boissons softs. Voilà qui change un peu de la cuisine de l'hôtel.

«Un ou deux buts évitables»

Manu Leroy ne se départit pas de son sourire, malgré les six buts encaissés la veille. Cela faisait longtemps - sans doute depuis la demi-finale du play-off contre le Léo la saison dernière. «Ils sont vraiment forts ces Coréens», lâche-t-il. «Ils tirent de tous les angles, en revers comme en coup droit, c'est toujours cadré et cela fait mal».

Effectivement, la Corée (dont la précédente rencontre eut lieu à Osaka en 2000) nous a rappelé qu'elle compte toujours parmi les meilleures nations mondiales, et qu'elle compte en ses rangs celui qui est bien parti pour être meilleur buteur et meilleur joueur du tournoi, Jung Seon Lee. «Après le but d'ouverture, je crois qu'on a un peu plané» concède le gardien louvaniste. «Le temps de se reconcentrer, c'était 1-3 pour eux. On leur a laissé trop d'espace entre les lignes, et on sait qu'ils sont très forts en contre, balle au stick. Il y avait certainement un ou deux buts évitables, et avec un petit pc en plus pour nous on aurait pu obtenir un score nettement plus honorable.»

Voilà les Diables Rouges prévenus, pour le cas où ils rencontreraient le même adversaire en finale. Mais pour cela, il faudra battre l'Argentine lors du dernier match, et ne pas perdre contre les Anglais entre-temps. La perfide Albion figure en effet au menu des Diables ce mercredi.

Il n'y a pas que ce mercredi d'ailleurs, puisque selon toute vraisemblance, c'est vers un match pour la 3e place contre les mêmes sujets de Sa Gracieuse Majesté que les Diables se dirigent. Sans compter que l'Angleterre sera leur concurrent direct fin août à Leipzig, dans le Championnat d'Europe nouvelle formule dont, ô surprise, le tirage au sort vient d'être modifié sur ordre de la FIH! Celle-ci a soudainement exigé que le tirage au sort du tournoi (le fameux «serpentin») respecte le classement mondial et non le classement européen qui avait toujours prévalu jusqu'ici. Les observateurs ne manquent pas d'insinuer que cela arrange bien la présidente de la FIH, la Hollandaise Els van Breda Vriesman, dont le pays éviterait l'Allemagne dans la poule qualificative...

Pour les Belges, cela ne fait pas beaucoup de différence: ils devront jouer contre l'Allemagne au lieu de l'Espagne, et contre l'Ecosse plutôt que la Pologne. Et leur 3e adversaire sera de toute façon... l'Angleterre.

© Les Sports 2005