Vaincre ou mourir : c'est à peu près le choix qui s'offre aux deux dernières équipes en lutte pour la sixième place qualificative, si l'on veut bien considérer que le Dragons, le Waterloo Ducks et le Léopold, qui partent avec respectivement dix, neuf et sept buts d'avance sur Uccle Sport, actuel septième, sont au sec, sauf catastrophe d'ampleur planétaire.

Cela dit, les Ours anversois sont les mieux placés, car une victoire leur ouvrirait séance tenante les portes du top 6, sans devoir écouter ce qui se passera pendant ce temps à la Dodaine. Trois cas de figure peuvent en effet se présenter :

1. Le Beerschot gagne. Il se qualifie dès lors pour le play-off du haut et la cause est entendue.

2. Le Beerschot perd. Il doit alors espérer qu'Uccle Sport ne gagne pas à Nivelles, sinon ce sont les Bruxellois qui disputeront le play-off pour le titre.

3. Le Beerschot fait match nul. Dans ce cas, trois possibilités à nouveau peuvent se présenter.

1. Uccle ne gagne pas. C'est fini, le Beerschot est qualifié.

2. Uccle gagne par deux buts d'écart. C'est également fini, Uccle est qualifié.

3. Uccle gagne par un seul but d'écart. Dans ce cas, les deux équipes termineront à égalité de points, de victoires et avec la même différence de buts (+1). Les deux équipes seront alors départagées au nombre de buts marqués.

Et si là aussi les deux équipes sont à égalité ? Eh non, il n'y aura pas de test-match, car le règlement sportif dispose en son article 9 que les équipes sont départagées d'après le résultat des rencontres disputées entre elles. Or, Uccle a battu le Beerschot en cours de championnat : souvenez-vous, c'était le fameux match remis à cause de l'absence de l'arbitre Caesens.

Une égalité complète profiterait donc à Uccle Sport mais on pourrait assister à des scénarios invraisemblables. Par exemple, le Beerschot pourrait être éliminé alors que le score est de 2-2, mais qualifié deux minutes après si le score passe à 3-3 !

Les autres rencontres se disputent pour mémoire : Waterloo accueille le Racing et le Léo se déplace à l'Orée. Une défaite éventuelle ne leur causerait préjudice qu'en cas de victoire d'Uccle sur un score fleuve à la Dodaine. L'Antwerp accueillera Louvain pour une rencontre de pur prestige avec pour enjeu la première place du premier tour, qui ne rapporte strictement rien, tandis qu'à l'opposé du classement, l'Héraklès et le White Star décideront qui sera dernier... ce qui n'a pas davantage d'importance pour la suite !

© La Libre Belgique 2006