UCCLE Le jeu défensif l'aura emporté hier sur le jeu offensif, dans une rencontre très musclée, parfois à la limite du correct, opposant Uccle Sport au Waterloo Ducks. Ainsi, dès les premières minutes de jeu, les Canards se sont portés à l'assaut du but d'un excellent Stéphane Moraux, qui garda tout au long des 70 minutes l'église au milieu du village. C'est contre le cours du jeu, que les joueurs locaux ouvrirent la marque, grâce à une déviation de Dewever dans le cercle (1-0). Les troupes de Pascal Kina se lancèrent alors dans une longue course-poursuite, avec un Charles Vandeweghe à la baguette. Mais le Watducks se heurtait à un bloc défensif, solidaire, qui ne laissait que peu d'espace aux Waterlootis, trop imprécis dans la moitié de terrain adverse. Les Canards poussaient ainsi toue la première période, jouant rapidement mais ne parvenant pas à conclure les occasions.

Le scénario du début de la seconde mi-temps fut le même, la rencontre gagnant en intensité, mais pas en qualité. Les contacts rugueux succédèrent aux injonctions verbales, le Waterloo Ducks se retrouvant même à 9 en milieu de période. Les arbitres, qui ne furent pas au meilleur de leur forme hier, en prirent également pour leur grade. Les Canards poussèrent, et s'exposèrent aux contres ucclois. Alors que Thibault De Saedeleer a eu l'égalisation au bout du stick, c'est Fabian Berger qui mit les Ucclois à l'abri. Les hommes d'Etienne Tys créent donc la surprise du jour, et donnent ainsi des idées aux prochains adversaires des Canards, qui doivent s'attendre cette saison à rencontrer beaucoup de blocs défensifs. La qualité des matches n'y gagne en tout cas pas avec ce style de jeu.

© Les Sports 2004