Hockey

Le Waterloo Ducks a fêté ses cinq champions du monde – John-John Dohmen, Vincent Vanasch, Gauthier Boccard, Simon Gougnard et la videowoman Emily Calderon – lors d’une réception organisée mercredi soir chez leur partenaire Land Rover en compagnie de la bourgmestre Florence Reuter, de plusieurs échevins dont Aisling D’Hooghe, d’anciennes gloires dont Cédric De Greve, Michel Van Oost, d’actuels joueurs de DH dont Sophie Limauge ou Nicolas Dumont ainsi que de nombreux membres du club.

Pendant une soirée, les gamins de Waterloo (et leurs parents) avaient les yeux qui pétillaient en regardant leurs idoles. “Moi, quand j’étais petit, j’avais des étoiles dans les yeux en demandant l’autographe de Michel Van Oost”, confiait Vincent Vanasch. “Aujourd’hui, je retrouve ces mêmes étoiles dans le regard des gamins qui sont présents.”

Ce retour triomphal à Waterloo s’ajoute à une longue liste de réceptions féeriques. “Tous les accueils reçus sont incroyables”, poursuit John-John Dohmen. “Ici, ce qui est particulier, c’est que nous retrouvons des gens que nous voyons tous les dimanches. Toutes ces personnes sont derrière nous depuis le début. Tout s’enchaîne pour nous. Chaque histoire est unique : l’aéroport, la visite chez le Roi et bien sûr le balcon de la Grand-Place.”

A côté de lui, Gauthier Boccard était également sollicité de toutes parts. Entre deux dédicaces, il nous confiait que “c’est la folie” en montrant l’engouement autour de lui. “Je n’ai même pas encore eu le temps de revoir les videos de la Grand-Place. Je commence à peine à arriver au bout de mes réponses sur Instagram”, rajoute celui qui sera fait citoyen d’honneur de la commune de Waterloo. Il n’est que le 8e Waterlootois à recevoir cet honneur. Le 7e n’était autre que Roberto Martinez, le sélectionneur des Diables Rouges. La remise officielle est planifiée pour le mois de février.

Depuis l’arrêt décisif de Vincent Vanasch, les Reds Lions sont pris dans un tsunami d’émotions extrêmes. Moins de 24 heures après avoir vécu les épisodes de l’aéroport, du palais royal et de la Grand-Place, toute l’équipe s’est retrouvée autour de Simon Gougnard qui disait un dernier au revoir à son papa Pierre. “Nous avons vécu l’annonce de son décès en Inde dans les pleurs avant notre demi-finale”, confiait encore Vincent Vanasch. “Notre équipe est comme une famille. Tous les Red Lions ainsi que tous les membres du staff étaient présents ce matin (mercredi matin) lors de l’enterrement de son papa.”

Hier soir, ils avaient encore puisé un peu d’énergie pour rejoindre les Waterlootois, fiers de les accueillir au pied de la bute du Lion. “Quelle immense fierté”, se réjouissait la bourgmestre Florence Reuter. “Pendant toute la finale, j’ai eu peur au ventre. J’ai crié à l’injustice sur le shoot-out d’Arthur de Sloover. Puis, est venue la délivrance. Ils sont de formidables ambassadeurs pour notre commune et notre pays.”

Retrouvez le direct facebook