Le championnat 2009-10 paraît décidément maudit. A peine le calendrier était-il remis sur pied à grand renfort de matches disputés en semaine et en catimini, que déjà un trou s’est recreusé, la rencontre entre le Beerschot et Uccle Sport ayant été remise pour cause de gel d’une portion de terrain, préservée des bienfaisants rayons solaires par des panneaux publicitaires...

La journée, pour le reste, s’annonçait très importante et elle le fut. En tête, tout d’abord. Le Dragons a maintenu sa première place au classement, non sans mal puisqu’il n’inscrivit le but décisif qu’à une centaine de secondes du terme, sur pc, alors qu’il s’était fait remonter de 3-1 à la mi-temps à 3-3. Changement de titulaire, en revanche, pour la deuxième place, le Racing dépassant le Waterloo Ducks à la faveur d’une victoire nette et sans bavure (3-1).

Cette défaite coûte cher aux Canards : non seulement ils se font dépasser par l’Antwerp, vainqueur au forceps d’une Gantoise toujours privée de ses Sud-Africains, mais il risque carrément de se retrouver hors du Top 4 pour peu (et c’est probable) que le Beerschot gagne son match d’alignement (jeudi prochain ?) contre Uccle Sport.

Dans le bas du classement, le succès capital du Léo sur l’Orée (5-1) lui permet d’abandonner le second siège à bascule, tandis que le Wellington a raté l’occasion de s’extraire de la lutte pour la relégation en s’inclinant 0-1 contre le Braxgata, tout en ratant un stroke.