L’Australie n’a jamais vraiment souri à la Belgique. Les Red Lions ont toujours plus que souffert face aux Kookaboora’s. Excepté à Rotterdam il y a quatre ans où ils les avaient d’abord surpris en face de poule pour finir par les battre aux shoot-outs en finale de ce tournoi.

Cette année, les Australiens se présentaient avec une nouvelle équipe, toutefois encadrées par des anciens prestigieux aux noms de Knowles, Swann, Whetton ou Mitton. Colin Batch, leur nouveau T1, connait bien les Belges et savait qu’il allait devoir solidement encadrer ses joueurs pour ne pas se faire avaler par les Lions.

Si les Belges commencent rapidement en pénétrant dans le cercle australien après une minute, le premier tir dangereux, croisé, vient d’un stick adverse après trois minutes. Les Red Lions jouent très haut et imposent le rythme à la rencontre. A la 5e minute, Wegnez rentrait dans le cercle et centrait le long de la ligne : Charlier était près de conclure. Le duel était solide, les Australiens étant connus pour leur physique imposant. Par contre, les Australiens ne construisent pas comme d’habitude, commettant quelques erreurs. A vingt secondes de la fin du premier quart, les Australiens réclamaient un arbitrage vidéo pour un back-stick de Luypaert : pc non accordé et les Australiens perdaient leur droit à l’appel vidéo.

Le début de second quart voyait les Australiens se porter dans le camp belge. Les arrières rouges n’éprouvaient pas beaucoup de peine à contrer leurs attaques. Mais les Belges allaient revenir dans le camp australien. A la 21e minute, Stockbroekx gagnait une balle à la ligne des 25 belges et s’offrait une descente dont il a le secret, une course de 50 mètres. Sa combinaison avec Charlier lui permettait d’entrer dans le cercle et de lui redéposer la balle dans le stick. Le numéro 10 pivotait et plaçait à plat dans le but (0-1). Nouvelle toute grosse occasion à la 27e minute lorsque Dockier se présentait devant Charter et son centre était arrêté de justesse alors que Briels pouvait reprendre dans le but. A 12 secondes du terme, Luypaert prenait une balle sur le pied envoyée par Wheeton. Le premier pc est bloqué fautivement. Sur le second envoi, Van Doren dégageait en dehors.


Une seconde mi-temps sous pression

Résistant au pressing australien, les Belges se dégageaient avec beaucoup de sang-froid et sur la première contre-attaque, De Kerpel tirait sur le sabot de Charter. Deux minutes plus tard, premier pc belge : le sleep de Boon aboutissait à côté du but. A la 35e minute, une balle arrivait à Gougnard qui rentrait dans le cercle et tirait de biais : Keusters déviait dans le but (0-2).
Les Australiens vexés chargeaient lourdement et à la 37e, ils recevaient un pc, contesté via l’arbitrage vidéo : les Belges obtenaient gain de cause et conservaient leur droit à la vidéo. Ils terminaient le troisième quart en monopolisant la balle, mais ils perdaient la balle à 4 secondes du coup de sifflet et devaient concéder un pc pour un pied de Desloover. Hayward ne se faisait pas prier pour réduire le score (1-2) : voilà qui changeait la donne. Pourtant, avec une possession de balle de 57% à 43, les Red Lions confirmaient leur emprise sur la rencontre.

Si l’Australie allait tout tenter pour revenir au score, les Belges ne leur laissaient pas l’initiative et démontraient leur vista en défense. Par contre les relances en attaque se révélaient plus brouillonnes. A 5 minutes du terme, Meurmans se faisait durement bloquer par Craig et devait sortir. Avec deux cartes jaunes dans les 10 dernières minutes, les Australiens montraient leur « solidité ». Ils sortaient également leur gardien pour tenter le tout pour le tout. La tension augmentait d’un coup et les Belges devaient se battre pour casser la pression des Kookabooras. Charlier obtenait un pc à une minute du terme : un appel vidéo annulait le pc. Sur la relance, une balle lancée dans le paquet était déviée par Arumsalam dans le but. L’arbitre Dawson demandait la vidéo et annulait le but pour un pied. Les Belges dégageaient et confirmaient leur victoire.

Belgique : Vanasch, Van Doren, Stockbroekx, Hendrickx, Luypaert, Meurmans, Denayer, Gougnard, Briels, Dockier, De Kerpel puis Keusters, Charlier, Boccard, Wegnez, Boon, De Sloover.

Australie : Charter, Dawson, Knowles, Whetton, Kleinschmidt, Zalewski, White, Swann, Beale, Mitton, Wotherspoon puis Craig, Wickham, Arunasalam, Edwards et Hayward

Arbitres : MM. Whright (Afrique du Sud) et Greenfield (Nouvelle-Zélande)

Carte verte : 37e Dawson, 44e Wegnez,
Carte jaune : 50e Arunsalam, 56e Craig

Les buts : 21e Charlier (0-1), 35e Keusters (0-2), 45e Hayward sur pc (1-2)