«Schumi n'est pas imbattable»

PAR CHRISTOPHE BLAIVIE

ENTRETIEN

Pilote spectaculaire et consultant éclairé de la RTBF, Thierry Tassin alias Mister Té-sinne pour son acolyte Gaëtan Vigneron, nous apporte son point de vue sur une saison de Formule 1 qui s'annonce passionnante.

Que vous inspire le retour de l'électronique et en particulier de l'anti-patinage, qui sera d'application à partir du Grand Prix de Barcelone?

En tant que pilote, je trouve cela dommage dans la mesure où certains pouvaient faire la différence en dosant à bon escient la pédale d'accélérateur. Maintenant, du point de vue de l'équité sportive, il s'agit sans doute d'une bonne chose dans la mesure où certaines écuries étaient suspectées d'utiliser l'anti-patinage.

Michael Schumacher est-il le meilleur pilote du plateau?

C'est le pilote le plus complet, tant du point de vue du pilotage que de la préparation physique et de l'exploitation du matériel. Au sein de son équipe, il est très bien entouré, notamment par Ross Brawn, dont les choix stratégiques s'avèrent toujours payants. En sus, alors que ce n'était pas le cas il y a quelques années, il entretient de bonnes relations avec les instances de la F 1. Ceci dit, il n'est pas imbattable et sur un tour, Mika Häkkinen a souvent été plus rapide que lui.

L'écurie McLaren commet-elle une erreur en n'optant pas ouvertement pour un premier pilote?

Disons que, pour nous qui avons la chance de vivre les Grands Prix sur place, il apparaît clairement que Mika Häkkinen est le chouchou de Ron Dennis. Leur relation est comparable à celle qui unit un père et son fils. De son côté, David Coulthard a gagné toute la sympathie de son team. David est un garçon sympa et ouvert, c'est le seul pilote qui daigne se mêler aux spectateurs pour une séance spontanée d'autographes. Son problème, c'est qu'il manque de régularité.

Derrière Ferrari et McLaren, qui voyez-vous émerger?

C'est difficile à dire, surtout que l'on ne peut pas se fier aux chronos réalisés lors des essais hivernaux. Une F 1 pèse 600 kilos tandis qu'un plein de carburant équivaut à une petite centaine de litres. Comment savoir qui embarque peu ou beaucoup d'essence? Certaines équipes n'embarquent souvent qu'un minimum d'essence pour réaliser des temps intéressants et, par corollaire, faire parler d'elles et attirer les sponsors Ferrari et McLaren seront devant parce que ces deux écuries sont en avance en matière de recherche et de développement. Pour les autres, c'est un peu l'inconnue même si on peut penser que Williams sera dans le coup.

Jenson Button va-t-il éclater chez Benetton Renault?

Je n'en suis pas sûr. En Formule 1, le plus difficile est souvent de confirmer une bonne saison. Button est sans conteste un pilote talentueux mais la question est de savoir comment il va s'adapter dans une équipe qui risque de connaître des problèmes de fiabilité.

Que pensez-vous du retour d'Olivier Panis sur le devant de la scène?

C'est d'autant plus formidable que je ne m'y attendais pas du tout. Dans ce milieu, il n'est pas courant de refaire surface quand on vous a mis la tête dans l'eau. Là, je tire mon chapeau à Didier Cotton NdlR: le manager belge de Panis qui a convaincu son protégé de signer comme pilote d'essais chez McLaren plutôt que d'accepter un volant dans une écurie de second plan. Le talent d'Olivier a fait le reste, il a signé des chronos comparables et même parfois supérieurs à ceux de Häkkinen et de Coulthard. Avec Villeneuve, ils forment une bonne paire de pilotes, même si leur approche est totalement différente. Olivier, par sa gentillesse, sera naturellement apprécié par son team. Le Canadien n'a pas pour habitude de mettre des gants. Il dit ouvertement les choses qui ne vont pas. D'un autre côté, il fait partie de cette race des seigneurs qui est capable de se sublimer quand cela compte vraiment.

Montoya sera-t-il une étoile filante comme le furent Andretti et Zanardi?

Montoya a un pedigree, je pense, supérieur à ses devanciers provenus du Cart. Il a également une mentalité et un comportement surprenants. Il ne doute pas une seconde de son talent et il le fait savoir Il est rapide, c'est certain. Frank Williams n'en a jamais douté quand il l'a prêté au Chip Ganassi Racing, avec les résultats que l'on sait. A ses débuts, Williams lui reprochait de ne pas assez travailler. Gageons qu'il aura retenu la leçon. Quant à sa cohabitation avec Ralf Schumacher, elle promet de faire des étincelles.

Jean Alesi n'est-il pas en train de livrer la saison de trop?

Je dirais que la saison de trop, ce fut la dernière Alors que l'équipe était au plus bas, il a pris son mal en patience, même quand il fut sorti de la piste NdlR: en Autriche par Heidfeld, son propre coéquipier. Avec une bonne voiture, il pourrait rebondir.

Justement, seront-ils prêts chez Prost Grand Prix?

Le moteur Ferrari semble fiable et puissant. Le problème de Prost en 2000, c'était le manque total de fiabilité du V 10 Peugeot qui empêchait l'équipe de faire progresser le châssis.

Toyota va-t-il révolutionner le plateau en 2002?

Je ne pense pas, d'autant que Toyota a une approche un peu spéciale. Alors que les autres écuries s'associent à des ingénieurs britanniques, qui ont le savoir-faire de la F 1, Toyota utilise ses propres ingénieurs

© La Libre Belgique 2001