Quand Hakkinen fête ses 33 ans

Mika Hakkinen (McLaren-Mercedes) s’est montré le plus rapide de la première journée d’essais du Grand Prix des Etats-Unis de Formule 1, vendredi sur le circuit d’Indianapolis.

Quand Hakkinen fête ses 33 ans
©EPA

Mika Hakkinen (McLaren-Mercedes) s’est montré le plus rapide de la première journée d’essais du Grand Prix des Etats-Unis de Formule 1, vendredi sur le circuit d’Indianapolis.

Le Finlandais a ainsi fêté de la meilleure façon qui soit son 33e anniversaire en devançant les Ferrari de Michael Schumacher et Rubens Barrichello, et son coéquipier de chez McLaren, David Coulthard.

Hakkinen avait pourtant pratiquement perdu le bénéfice de toute la première séance, le matin, immobilisé au stand par un problème électronique.

En difficulté ces dernières semaines, les McLaren-Mercedes semblent ainsi revenir au sommet, le double champion du monde finlandais voulant en profiter pour terminer en beauté avant de prendre son année sabbatique à la fin de la saison.

Vendredi, Hakkinen a ainsi battu de près d’une seconde le meilleur temps ayant permis l’an dernier à Michael Schumacher d’obtenir la «pole », quatorze pilotes améliorant cette performance de l’Allemand.

Si les McLaren-Mercedes ont marqué un net regain de forme, les Williams-BMW, elles, ont été plus discrètes. Ralf Schumacher et Juan Pablo Montoya ont ainsi obtenu respectivement de modestes 9e et 10e temps, à cinq dixièmes seulement de Hakkinen toutefois, les écarts étant faibles sur ce tracé empruntant une partie du mythique ovale d’Indianapolis.

Comme chaque séance du vendredi cependant, personne ne voulait attacher trop d’importance aux résultats de cette première journée. Tous préfèrent attendre les qualifications samedi après-midi pour se faire une idée plus exacte de la hiérarchie et savoir si les Williams-BMW sont à même de confirmer à Indianapolis la compétitivité affichée lors des derniers Grands Prix. Notamment à Monza en Italie, il y a quinze jours, où Montoya avait enlevé sa première victoire en F1. (AFP)