Alesi met fin à sa carrière

L’Irlandais Eddie Jordan, patron éponyme de l’écurie de Formule 1 Jordan-Honda, a confirmé mercredi à Tokyo qu’il confierait l’an prochain le volant de ses voitures au Japonais Takuma Sato et à l’Italien Giancarlo Fisichella, ce qui laisse aux stands le Français Jean Alesi.

Alesi met fin à sa carrière
©Etienne Ansotte

L’Irlandais Eddie Jordan, patron éponyme de l’écurie de Formule 1 Jordan-Honda, a confirmé mercredi à Tokyo qu’il confierait l’an prochain le volant de ses voitures au Japonais Takuma Sato et à l’Italien Giancarlo Fisichella, ce qui laisse aux stands le Français Jean Alesi.

A 37 ans, ce dernier, doyen des pilotes de F1 en activité, a annoncé qu’il prendrait en conséquence sa retraite sportive à l’issue du dernier Grand Prix de l’année, le 14 octobre au Japon.

Jordan, avec qui il entretient une amitié de longue date, envisage néanmoins de le conserver dans l’écurie mais comme «professeur ».

«Jean est un peu l’âme de l’équipe. Nous souhaitons vivement lui trouver un rôle dans l’encadrement. Nous travaillons actuellement à définir ce qu’il pourrait être et nous espérons pouvoir en faire l’annonce le moment venu », a déclaré l’Irlandais.

«C’est un très, très bon ami et, pour ce qui me concerne, j’aimerais qu’il reste comme professeur. Il a une expérience énorme. Il peut nous être d’une aide précieuse. Pour tester et évaluer les voitures, par exemple. Et il m’a toujours dit qu’il aimerait terminer sa carrière chez Jordan », a-t-il ajouté.

Alesi avait été champion de F3000 en 1989 à bord d’une Jordan et avait fait ses débuts en F1 la même année chez Tyrell. Il a rejoint l’écurie irlandaise en août dernier après sa rupture avec l’équipe de son compatriote Alain Prost.

Pain sur la planche

Il en sera le 14 octobre à son 201e Grand Prix avec, à son tableau de chasse, une victoire (GP du canada en 1995 sur Ferrari) et 32 podiums.

Interrogé il y a une semaine par l’AFP, le Français avait déjà pressenti sa mise à l’écart comme pilote et affirmé que si Jordan ne renouvelait pas son contrat, il raccrocherait son volant. «Ce sera Jordan ou j’arrête », avait-il déclaré.

Reste à savoir s’il acceptera la reconversion que lui propose Jordan.

Takuma Sato, imposé par le constructeur japonais Honda, motoriste de l’écurie irlandaise, aurait certainement besoin de ses conseils pour devenir «le premier Japonais vainqueur d’un Grand Prix de F1 et le premier à décrocher le titre de champion du monde », comme l’a souhaité Eddie Jordan.

Tout en ne cachant pas qu’il y avait «du pain sur la planche avant d’y parvenir ».

Agé de 24 ans, Sato a remporté cette saison le championnat britannique de F3. Parallèlement, il était pilote-essayeur en F1 pour l’écurie BAR-Honda. Il a signé chez Jordan pour deux saisons avec une option sur deux saisons supplémentaires.

«Mon but est de triompher en F1. Bien sûr, il sera difficile de vaincre immédiatement mais je vais me lancer à fond et attaquer dès mon premier Grand Prix », a-t-il déclaré juste après l’annonce de sa signature.

Issu de l’école de pilotage de Honda, Sato sera le 7e Japonais à concourir en F1. Le meilleur résultat à ce jour a été obtenu par Aguri Suzuki, 3e du GP du Japon en 1990. (AFP)


Né le 11 juin 1964 à Avignon Taille: 1,70 m Poids: 74 kg Vit avec Kumiko Goto Père de trois enfants Réside à Nyon (Suisse) Carrière: Débuts en karting en 1981 Champion de France de Formule 3 en 1987 Champion Intercontinental de Formule 3000 en 1989 Débuts en F1 le 9 juillet 1989 (Tyrrell): 4e au GP de France Grands Prix disputés: 200 Victoire: 1 (Grand Prix du Canada en 1995 sur Ferrari) Pole positions: 2 Podiums: 32 (16 fois 2e, 15 fois 3e) Points marqués en championnat des pilotes: 242 Meilleur classement au championnat pilotes: 4e en 1996 et 1997 sur Benetton-Renault Ecuries: 1989 - 1990: Tyrrell 1991 à 1995: Ferrari 1996 à 1997: Benetton-Renault 1998 à 1999: Sauber 2000 à août 2001: Prost août à octobre 2001: Jordan.