Les constructeurs à la caisse

(Ph.Vdb.)

Ancien pilote et actuel consultant pour la RTBF, Thierry Tassin estime que c'est aux constructeurs et aux motoristes à prendre le relais des cigarettiers, `comme BMW, Renault ou Ferrari le font déjà. Ils financent l'écurie à charge pour eux de trouver des co-sponsors mais moins importants pour l'informatique, les pneumatiques, etc.´. En outre, il est vrai que certains contrats à long terme ont toujours cours mais les négociations pour les renouvellements sont évidemment très problématiques, non seulement en raison de la perspective 2006 mais aussi du contexte international.

`Si les cigarettiers sont surtout présents dans le milieu automobile, c'est parce qu'on ne les veut plus ailleurs. On a parlé des accords de la Concorde qui prévoient trois Grands Prix (Allemagne, France et Angleterre) et pas un de plus sans pub pour le tabac. Or je peux vous assurer que cette saison, en tout cas en Allemagne et en Angleterre, les voitures avaient des pubs de cigarettiers sur leurs flancs...´

© Les Sports 2002