Un feu vert, trois feux dans le brouillard

Premier de quatre votes, sur la nouvelle proposition d'exceptions à l'interdiction de la pub tabac. C'était aujourd'hui à la Commission des Affaires sociales du Sénat. Il a été positif, mais par le plus petit écart: 8 voix contre 7. Léger répit pour Francorchamps. Mais les votes à venir sont (encore) moins évidents.

P.P.
Un feu vert, trois feux dans le brouillard
©Sablon

C'est par le plus petit écart, par 8 voix contre 7, que la commission des Affaires sociales du Sénat a adopté jeudi la nouvelle proposition d'exceptions à l'interdiction de la publicité tabac. Celle-ci a été déposée par Philippe Monfils (MR), Jean-Marie Happart (PS) et, côté opposition, René Thissen (CDH). Elle prévoit des exceptions, d'ici au 1er octobre 2006, pour `les événements et activités organisés au niveau mondial´. Ce qui vise au moins le grand prix de Formule 1 à Francorchamps. Serait-il donc sauvé? Ouh! là, on se calme, si c'est encore possible sur le sujet... Ceci n'est que le premier de 4 votes requis. Or, ce premier cap avait déjà été franchi, alors en vain, lors de l'essai précédent du 12 juillet dernier (ce fut par 6 voix contre 5, et 2 abstentions).

Amadouer les députés SP.A

Ont voté pour la proposition, hier, les sénateurs VLD, PS, MR, CDH. Ont voté contre: les CD&V, SP.A, Ecolo, Agalev, Blok. C'est jeudi prochain que le texte sera soumis à l'assemblée plénière. Avec plus de chances d'être adopté qu'en juillet, quand sa version d'alors avait été recalée par 35 voix contre 31 et 1 abstention? Peut-être.

Ce qui a changé depuis, c'est que le CDH ne votera plus dans trois directions, mais devra approuver la proposition comme un seul homme - création de fonds contre le tabagisme à l'appui (même si sa proposition sur le sujet va plus loin que ce que prévoit aujourd'hui un accord de coopération fédéraux/fédérés). C'est, aussi, qu'on ne devrait plus compter que 2 opposants (Mimi Kestelijn et Patrik Vankrunkelsven) au VLD saupoudré d'ex-VU. Ainsi arriverait-on à un rapport favorable de 36 voix contre... 35. Autant dire qu'un score aussi serré s'apparente à une loterie, puisqu'un seul absent suffit à inverser la balance!

En admettant le feu vert sénatorial, le texte Monfils et consorts devra encore affronter la Chambre. Et là, les clignotants restent au rouge. Si, à attitude identique, on calque les rapports de force du Sénat sur ceux de la Chambre, on arrive à un rejet par quelque 80 voix contre 70.

Pour les pro-exceptions, dits aussi les pro-Francorchamps, le salut ne viendra pas d'Ecolo-Agalev, plus que jamais déterminé. Ni des CD&V ou Blok, contre par conviction ou réflexe d'opposition. La seule piste possible, c'est la bienveillance de tout ou partie des 14 députés socialistes flamands. On assure qu'elle n'est pas à exclure. Ajoutons qu'elle n'est pas gagnée: 1 seul des 6 sénateurs SP.A (Guy Moens, un proche de Zolder) votera (à nouveau) pour la proposition d'exceptions; et c'est à l'instigation d'abord de députés SP.A (dont le chef de groupe de l'époque, Louis Van Velthoven) qu'avait été votée, en 1997, la loi d'interdiction de la pub tabac!

L'urgence à se prononcer, à elle seule, ne va pas amadouer les députés réfractaires: c'est pour le 13 décembre, date d'une réunion du Conseil de la Fédération internationale de l'automobile, que les Belges doivent lui livrer une révision légale, votée dans les deux chambres fédérales, de l'interdiction de la pub, s'ils veulent récupérer un grand prix en Belgique en 2004, 5 et 6.

Cause ou prétexte, la pub?

Enfin, précisément, admettons que la proposition devienne loi, en temps voulu. Suffira-t-elle à relancer la Formule 1 à Francorchamps? Autrement dit, l'interdiction actuelle de la pub en Belgique n'est-elle pas qu'un prétexte pour délocaliser de toute manière un grand prix dans un pays aux plus gros moyens? Les partisans de la proposition jurent toujours que non et ses adversaires, que oui.

Pendant plus de deux heures hier encore, avant le vote, ce fut là l'un des échanges souvent acerbes, singulièrement entre libéraux et écologistes. Tout y est (re) passé, en la présence inattendue d'un ministre (MR) des Finances, Didier Reynders, buvant du petit lait. Pour les uns, les exceptions

`renforceraient le caractère acceptable du tabagisme´ (Vankrunkelsven), d'autant plus `ahurissantes´ (Marie Nagy, Ecolo) qu'elles ne seraient plus limitées comme en juillet à une compétition automobile par région. Les autres se défendent d'être `malhonnêtes ou vendus´ (Happart) et reprochent aux verts leur `haine sélective, alors que fumer 3 joints de cannabis est plus nocif que fumer 20 cigarettes´ (Monfils). Quant au belgo-belge... Jeannine Leduc, chef de groupe VLD: `La solidarité avec la Wallonie est nécessaire. Francorchamps est un nom pour toute la Belgique´.

© La Libre Belgique 2002


Zolder avec FrancorchampsLe circuit automobile permanent de Zolder est disposé à collaborer avec Francorchamps pour défendre l'organisation du Grand Prix de Belgique de Formule 1 dans les Ardennes belges. C'est ce qui est ressorti d'une entrevue, jeudi matin à Waterloo, du directeur général de Zolder Jan Verschraegen avec le ministre wallon de l'Economie Serge Kubla. Ce dernier avait invité les responsables de Zolder autour de la table des négocations avec Max Mosley, le président de la FIA (Fédération Internationale Automobile)et Bernie Ecclestone, le patron de la F 1. "Ce rapprochement entre les deux circuits se place sur trois plans: la réalité économique, le fait que le dossier n'est pas communautaire et aussi qu'il ne se situe pas sur le plan politique dans une guerre majorité contre opposition. Le gouvernement ne tombera pas si le dossier n'aboutit pas", a dit Serge Kubla. Le responsable du circuit de Zolder, Jan Verschraegen, a confirmé que Zolder était en pourparlers pour obtenir l'organisation du Grand Prix de Belgique de vitesse pure. Il est donc demandeur de la prolongation de la publicité sur le tabac jusque 2006. Zolder est le seul circuit permanent en Flandre qui génère de l'emploi et entraîne des retombées économiques dans la région et bien au-delà.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...