Victoire de Schumacher

L'Allemand Michael Schumacher (Ferrari) a remporté le Grand Prix d'Europe, 7e épreuve du Championnat du monde de Formule 1, dimanche au Nurburgring, devant son coéquipier brésilien Rubens Barrichello et le Britannique Jenson Button (BAR-Honda). Quatrième doublé cette saison de Ferrari, sixième victoire pour Michael Schumacher, 76e de sa carrière, la Scuderia et le sextuple champion du monde n'ont jamais été menacés.

AFP
Victoire de Schumacher
©EPA

Michael Schumacher et Ferrari ont repris leur marche victorieuse en remportant le Grand Prix d'Europe, septième épreuve du Championnat du monde de Formule 1, dimanche au Nurburgring.

Une semaine après l'échec de Monaco, l'Allemand s'est facilement imposé devant son coéquipier brésilien Rubens Barrichello, le Britannique Jenson Button (BAR-Honda) et les deux Renault de l'Italien Jarno Trulli et de l'Espagnol Fernando Alonso.

Quatrième doublé cette saison de Ferrari, sixième victoire pour Michael Schumacher, 76e de sa carrière, la Scuderia et le sextuple champion du monde n'ont jamais été menacés. Même si le Japonais Takuma Sato (BAR-Honda) était parvenu à s'intercaler entre les F2004, au prix d'une dépassement "musclé" sur le Brésilien (46e tour).

Mais aileron avant touché, Sato voyait s'éloigner son rêve de prendre la deuxième place, avant de renoncer (47e), moteur en fumée. Les McLaren-Mercedes de Kimi Raikkonen et de David Coulthard éliminées dans un panache de fumée (moteur), les Williams-BMW de Ralf Schumacher et de Juan Pablo Montoya écartées de la tête dès le départ dans un accrochage, l'Allemand étant contraint à l'abandon, Button et les Renault étaient les seuls au rendez-vous derrière les intouchables Ferrari.

Montoya parvenait néanmoins à accrocher un point (8e) derrière la Sauber-Petronas de l'Italien Giancarlo Fisichella (6e) et la Jaguar-Cosworth de l'Australien Mark Webber (7e).

Michael Schumacher, qui dédiait sa victoire à Umberto Agnelli, le président de FIAT dont le décès dans la nuit de jeudi à vendredi a "choqué" la Scuderia, selon le terme du pilote allemand, consolidait un peu plus sa place en tête du Championnat du monde, comme Ferrari chez les constructeurs devant Renault et BAR-Honda.



LIENS PUBLICITAIRES
"Ascenseurs - Nouvelles exigences de sécurité de l'A.R. du 09/03/2003"

Pour faire un peu de sport certaines personnes empruntent l’escalier plutôt que l’ascenseur. C’est bien ! Il n’empêche, nous passons chaque année, plusieurs heures dans les ascenseurs et trouvons normal que les 75.000 appareils du parc belge nous conduisent, en toute sécurité, aux étages voulus.