Francorchamps en fin de chantier

Les présidents de l'Intercommunale et de la Société de Promotion du Circuit de Francorchamps, Jean-Marie Happart et Yves Bacquelaine, ont présenté hier les travaux en cours d'achèvement sur le circuit, menés dans la perspective du prochain Grand prix de Formule 1. Ils ont aussi lancé un appel aux pouvoirs publics pour obtenir de très importants investissements.

Francorchamps en fin de chantier
©BELGA
Belga

Les présidents de l'Intercommunale et de la Société de Promotion du Circuit de Francorchamps, Jean-Marie Happart et Yves Bacquelaine, ont présenté hier les travaux en cours d'achèvement sur le circuit, menés dans la perspective du prochain Grand prix de Formule 1. Ils ont aussi lancé un appel aux pouvoirs publics pour obtenir de très importants investissements.

Ces travaux ont pour l'essentiel été exigés dans le rapport d'inspection de la Fédération internationale automobile pour l'homologation du circuit pour le prochain Grand prix. Certains sont à charge du MET (ministère de l'Equipement et des Transports) et d'autres à charge de l'intercommunale. Il s'agit notamment du remplacement d'une partie du bac à gravier à hauteur du poste de contrôle 11 et de tout le bac à gravier du poste 17 par un revêtement hydrocarboné, ainsi que de l'assainissement général de cette zone et du remplacement du triple rail de sécurité métallique par une bordure en béton entre les postes 17 et 19.

Chicane transformée

Le travail le plus spectaculaire reste toutefois la modification du tracé de la chicane et l'aménagement d'une zone de dégagement.

Cette modification vise la première partie de la chicane et devrait entraîner un ralentissement de la vitesse à cet endroit. L'accès à la chicane se retrouve ainsi déplacé vers la droite de la piste (dans le sens de la course) afin d'en accentuer le tracé. Quant à la zone de dégagement, il s'agit d'un espace de 6800 m2 doté d'un revêtement hydrocarboné et ayant nécessité un remblai de plus de 100000 m3 de terre. Le second virage de la chicane a lui aussi été modifié avec une légère augmentation du rayon de courbure.

Les autres travaux menés concernent le renouvellement de 42000 m2 de revêtements, la pose de clôtures anti-débris, l'aménagement du chemin piéton entre la Source et la zone tribune, l'aménagement d'une nouvelle zone de paddock au pied du nouveau remblai de la chicane, la modernisation du «chemin des invités» et de la route de Ster, l'automatisation des barrières principales d'accès au circuit et le placement de volets à l'arrière des stands «endurances».

Au total, ces travaux représentent un investissement de près d'un million d'euros pour le circuit et de près de 1,7 million d'euros pour le MET. Ils devraient être terminés pour la fin de la semaine prochaine.

D'autre part, les responsables de l'intercommunale et de la société de promotion ont lancé un appel aux pouvoirs publics. Ils souhaitent en fait bénéficier d'une somme estimée à 27 millions d'euros en trois ans pour réaliser de nombreux travaux de modernisation de l'infrastructure du circuit, laquelle est actuellement complètement dépassée par rapport aux autres circuits. Il s'agit notamment de la construction de nouveaux stands F 1 en face des stands actuels, de nouvelles tribunes, d'une reconfiguration du village commercial et de la création d'une possibilité de couper le circuit en deux parties.

© Les Sports 2004

Sur le même sujet