Raikkonen puissance deux

Parti de la pole position, Kimi Raikkonen a survolé les rues de la Principauté au Grand Prix de Monaco, remportant sa 2e course consécutive, devant les Williams de Nick Heidfeld et Mark Webber. La course a été d'une très grande intensité pour les places d'honneur. Le Finlandais prend ainsi la deuxième place du championnat du monde, toujours mené par Alonso.

Raikkonen puissance deux
©EPA
AFP

Parti de la pole position, le Finlandais Kimi Raikkonen a survolé aux commandes de sa McLaren-Mercedes les rues de la Principauté dimanche au Grand Prix de Monaco de Formule 1, remportant sa 2e course consécutive, devant les Williams-BMW de Nick Heidfeld et Mark Webber.

A aucun moment, la suprématie du Finlandais n'a été menacée, et il a reçu la coupe du vainqueur remise pour la première fois par le prince Albert II.

La course a en revanche été d'une très grande intensité pour les places d'honneur.

Longtemps deuxième, le leader du Championnat du monde Fernando Alonso (Renault) a bloqué de longs tours durant Heidfeld et Webber. L'Allemand finit par prendre le meilleur sur l'Espagnol au freinage de la chicane au 71e des 78 tours, profitant de l'extrême dégradation des pneus de la Renault.

Deux tours plus tard, l'Australien tenta la même manoeuvre, mais Alonso coupa la chicane et conserva ainsi sa place. Webber tenta néanmoins une nouvelle fois sa chance au tour suivant, retardant encore plus son freinage. Alonso coupa une nouvelle fois la chicane, mais la Williams réussit quand même à prendre le meilleur.

Jusqu'à la fin de la course, la Renault d'Alonso a été sous la menace d'un autre groupe de poursuivants, constitué de la McLaren-Mercedes de Juan Pablo Montoya, de la Toyota de Ralf Schumacher et des Ferrari de Rubens Barrichello et Michael Schumacher.

L'affaire se régla finalement dans l'ultime ligne droite sous le drapeau à damiers où, profitant de la confusion, le septuple champion du monde passa son coéquipier, tandis que les autres parvenaient à conserver leur place.

Pour Montoya, cette 5e place est quasiment inespérée puisqu'il était parti du fond de la grille après sa pénalisation pour avoir provoqué un accrochage aux essais libres.

Pour Michael Schumacher également, le Grand Prix de Monaco ne s'est pas si mal terminé puisqu'il avait une nouvelle fois éprouvé des difficultés en qualifications. Parti de la 8e place, en plein trafic sur un circuit où il est très difficile de doubler, il a même été relégué à un tour de Raikkonen pendant une partie de la course.

Résultats et classement


1. Fernando Alonso (Esp) 49 pts 2. Kimi Raikkonen (Fin) 27 3. Jarno Trulli (Ita) 26 4. Mark Webber (Aus) 18 5. Nick Heidfeld (All) 17 6. Ralf Schumacher (All) 17 7. Giancarlo Fisichella (Ita) 14 8. Juan Pablo Montoya (Col) 14 9. Michael Schumacher (All) 12 10. David Coulthard (G-B) 10 11. Rubens Barrichello (Bré) 9 12. Alexander Wurz (Aut) 6 13. Jacques Villeneuve (Can) 5 14. Pedro de la Rosa (Esp) 4 15. Christian Klien (Aut) 3 16. Felipe Massa (Bré) 2 17. Vitantonio Liuzzi (Ita) 1

Sur le même sujet