Schumi le plus vite en course

Michael Schumacher a battu un nouveau record ce week-end. Pour la 1re fois depuis qu'il a débarqué chez les Rouges en 1996, Ferrari a disputé 7 GP d'affilée (en comptant le dernier de la saison passée) sans victoire...

O. d.W.

MONACO Michael Schumacher a battu un nouveau record ce week-end. Pour la 1re fois depuis qu'il a débarqué chez les Rouges en 1996, Ferrari a disputé 7 GP d'affilée (en comptant le dernier de la saison passée) sans victoire... «Je ne peux être content avec une 7e place ici», reconnaissait le quintuple vainqueur monégasque. Mais l'Allemand s'efforçait de voir le côté positif des choses. «Compte tenu des événements et de la difficulté à dépasser ici, je peux encore m'estimer heureux avec deux points. L'incident avec Albers nous a obligés à modifier notre stratégie. Je me suis vite retrouvé derrière Kimi Raikkonen que je pouvais suivre alors que j'étais pourtant plus chargé en carburant après mon arrêt. D'ailleurs, j'ai signé le meilleur tour en course. Au Ring, j'espère pouvoir renouer avec le succès. Le nouveau système d'essais nous pénalisera moins.»

Même si le gros point noir de la Scuderia reste la qualification. «Nous possédons le rythme pour gagner, mais nous partons de trop loin. Il vaudrait mieux être plus rapides aux essais et un peu moins performants en course. C'est dans cette direction que l'on voudrait que notre partenaire pneumatique évolue», précisa un Jean Todt répondant ironiquement à un collègue italien lui demandant si McLaren-Mercedes n'était pas en train de reprendre leur rôle dominateur. «Voici deux courses, vous m'avez fait la même demande à propos de Renault. En F 1 les choses évoluent vite. Nous n'avons pas encore franchi le cap du tiers de la saison. Ne nous enterrez pas trop vite.»

© Les Sports 2005