Schumacher en pole

M. Schumacher a en effet devancé le Brésilien Felipe Massa (Ferrari) et l'Espagnol Fernando Alonso (Renault), samedi en qualifications. Il s'agit de la 68 ème pole de sa carrière. Michael Schumacher, qui reste sur une victoire à Indianapolis, aux Etats-Unis, compte 20 points de retard (89-69) sur Alonso au classement du championnat du monde. Tous les résultats et classements

AFP
Schumacher en pole
©EPA

M. Schumacher a en effet devancé le Brésilien Felipe Massa (Ferrari) et l'Espagnol Fernando Alonso (Renault), samedi en qualifications. Il s'agit de la 68 ème pole de sa carrière. Michael Schumacher, qui reste sur une victoire à Indianapolis, aux Etats-Unis, compte 20 points de retard (89-69) sur Alonso au classement du championnat du monde. En cas de succès, dimanche, Michael Schumacher deviendra le premier pilote comptant huit victoires sur le même circuit à son palmarès. Il s'est en effet déjà imposé sept fois à Magny-Cours, en 1994 et 1995 avec une Benetton, en 1997, 1998, 2001, 2002 et 2004 au volant d'une Ferrari.

Le Canadien Jacques Villeneuve (BMW Sauber) a réussi le meilleur temps de la 3ème et dernière séance d'essais libres du Grand Prix de France, 11ème épreuve du Championnat du monde de Formule 1, samedi sur le circuit de Magny-Cours.

Le champion du monde 1997 a bouclé le plus rapide de ses 13 tours en 1 min 17 sec 005/1000, devançant de 044/1000 de seconde son coéquipier allemand Nick Heidfeld (16 tours). Pour vilaines qu'elles soient, les deux dérives plantées verticalement sur le nez de leurs monoplaces n'en semblent pas moins efficaces.

Jarno Trulli (Toyota) a également bouclé l'un de ses 18 tours dans le même dixième que les deux BMW Sauber, à 051/1000 de seconde de Villeneuve.

Nico Rosberg (18 tours) et Mark Webber (16 tours) ont ensuite placé leurs Williams-Cosworth respectivement à 183/1000 et 353/1000.

Alors que les Renault de Fernando Alonso et Giancarlo Fisichella sont plus loin dans le classement, le champion du monde espagnol n'ayant signé que le 16-ème temps à 1 sec 442/1000 de Villeneuve, une nouvelle encore plus alarmante est venue du camp Ferrari.

Michael Schumacher a en effet dû écourter sa séance après 5 tours seulement, des flammes sortant de son échappement. Heureusement, l'incendie sur la monoplace s'est déclaré au garage et les mécaniciens ont pu assez rapidement l'éteindre.

Mais il n'était pas clair immédiatement si le bloc moteur lui-même avait été endommagé, nécessitant son changement. Dans cette éventualité, le septuple champion du monde serait pénalisé de dix places sur la grille par rapport à son temps en qualifications, lesquelles doivent débuter samedi à 14h00.

Chez McLaren-Mercedes, Kimi Räikkönen et Pedro de la Rosa, remplaçant au pied levé de Juan Pablo Montoya débarqué par son équipe, ont signé les 7e et 8e temps, respectivement à 551/1000 et 648/1000 du Québécois.