McLaren dépose son appel dans l'affaire Hamilton

McLaren-Mercedes a formellement interjeté appel de la décision des commissaires de course d'infliger 25 secondes de pénalité à leur pilote Lewis Hamilton, ce qui l'a rétrogradé de la première à la troisième place du Grand Prix de Belgique dimanche. Tous les résultats sur notre module spécial

AFP
McLaren dépose son appel dans l'affaire Hamilton
©AP

McLaren-Mercedes a formellement interjeté appel de la décision des commissaires de course d'infliger 25 secondes de pénalité à leur pilote Lewis Hamilton, ce qui l'a rétrogradé de la première à la troisième place du Grand Prix de Belgique dimanche, a annoncé mardi l'écurie de F1.

"Après avoir fait part de notre intention de faire appel de la sanction infligée par les commissaires de course de la FIA au Grand Prix de Belgique 2008, nous confirmons que nous avons déposé une demande formelle" en ce sens, a indiqué l'écurie dans un communiqué.

Hamilton a tenté de dépasser Raikkonen à un freinage mais a dû couper une chicane pour éviter l'accrochage. Comme l'y obligeait le règlement, il a laissé repasser Raikkonen juste après mais les commissaires ont considéré qu'il n'avait pas assez levé le pied, ce qui lui a permis de reprendre la tête dans le virage suivant.