Un permis délivré au circuit de Spa-Francorchamps

Le ministre wallon de l'Environnement, Philippe Henry (Ecolo), a délivré vendredi un permis d'environnement d'une validité de vingt ans au circuit de Spa-Francorchamps, a-t-il annoncé.

BELGA
Un permis délivré au circuit de Spa-Francorchamps

Ce permis a été octroyé après concertation avec les riverains et l'exploitant du circuit afin de trouver un "juste équilibre entre intérêts économiques et préservation environnementale", mais aussi le respect des riverains. Pour ce faire, un monitoring du bruit devra être mené tout au long de la saison par l'exploitant.

Les plafonds de bruit devront être abaissés entre 18h00 et 20h00 lors des événements de type 'incentives', de même que lors tous les 'incentives' impliquant des motos. De plus, le nouveau permis d'environnement prévoit une révision progressive à la baisse des normes de bruit, avec un premier palier en 2014 et un second en 2022.

L'exploitant devra en outre mettre en place un système de communication avec le public, notamment pour la gestion des plaintes, et élaborer un plan de communication pour inciter les visiteurs à un plus grand respect du site (bruit, déchets, ...). "Ce permis, incontestablement le plus ambitieux jamais octroyé pour le permis de Spa-Francorchamps en matière de protection du cadre de vie, doit conduire le circuit dans une voie d'amélioration permanente en matière de réduction des nuisances sonores, s'inscrivant ainsi dans une dynamique européenne de meilleure cohabitation entre le sport automobile et son environnement", juge le ministre Henry.

Ce nouveau permis fait suite au permis provisoire que le même ministre Henry avait délivré en 2009 au profit du circuit ardennais.