La Formule E entre dans la course

25 May 2019, Berlin: Motorsport: Formula E Championship, ePrix, race at Tempelhof Airport: Lucas di Grassi from Team Audi Sport ABT Schaeffler drives on the race track during the qualifying for the starting grid of the Formula E Championship. Photo: Britta Pedersen/dpa-Zentralbild/dpa Reporters / DPA
25 May 2019, Berlin: Motorsport: Formula E Championship, ePrix, race at Tempelhof Airport: Lucas di Grassi from Team Audi Sport ABT Schaeffler drives on the race track during the qualifying for the starting grid of the Formula E Championship. Photo: Britta Pedersen/dpa-Zentralbild/dpa Reporters / DPA ©Reporters / DPA
À l’e-Prix de Berlin, la F1 électrique s’est une fois de plus montrée palpitante et porteuse d’avenir.

Samedi, sur le coup de 15 heures : depuis la plus haute marche du podium, le pilote brésilien Lucas Di Grassi dilapide le champagne dans l’ivresse de la victoire, avant qu’un feu d’artifice diurne n’éclaire le ciel berlinois et ne laisse planer une âcre odeur de poudre sur l’ancien aéroport de Tempelhof. Avec l’esprit de compétition, cette cérémonie est à peu près la seule chose que
...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité