Perruques, méthanol et mafia: quand Stéphane Prévot raconte quelques tricheries en rallye

Dans son auto... biographie "Sans détour"* recommandée pour tous les passionnés, Stéphane Prévot dévoile certaines petites et grosses tricheries.

Olivier de Wilde
Perruques, méthanol et mafia: quand Stéphane Prévot raconte quelques tricheries en rallye
©Belga
Lancia avec Sainz, les Ford d'usine, les pilotes officiels Citroën ou Peugeot, même Bruno Thiry et son équipier de l'époque eux-mêmes n'ont pas toujours respecté les règlements.

Quand on parle de triche en rallye, on pense d'abord à Toyota exclue du Mondial 1995 et suspendue de licence durant un an pour avoir trafiqué les brides de ses Celica Turbo 4WD officielles...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...