WRC Kenya 2eme étape: Thierry Neuville à 53 km du bonheur

Le Belge possède près d'une minute d'avance. Ogier revenu proche de la 2e place de Katsuta

L'orage qui s'est soudainement abattu sur la dernière spéciale a profité aux concurrents partis avant le déluge ce qui explique le meilleur temps de Dani Sordo contraint de balayer le reste de la journée. Pour le quintet de tête, c'est soudainement devenu l'enfer. "C'était comme rouler en slicks sur de la glace," s'est exclamé Sébastien Ogier profitant des ennuis d'essuie-glace de Ott Tanak ("cela ne balayait pas de mon côté et je n'avais aucune visibilité", pestait l'Estonien) pour monter sur le podium provisoire à 1.15.5 du leader Thierry Neuville, mais seulement 18.1 de son équipier Takamoto Katsuta qui ne résistera pas ce dimanche lors des cinq dernières spéciales totalisant 53 km. Cinquante-trois bornes au bout desquelles il y a la perspective d'un 14e succès mondial pour Thierry Neuville, son premier depuis le Monte-Carlo 2020 il y a dix-sept mois. Ce serait aussi le premier de son nouveau copilote Martijn Wydaeghe.

"Avec 57.4 d'avance, je ne peux sans doute plus perdre cette épreuve à la régulière," a déclaré Thierry. "Mais en Afrique, tout peut arriver en 100m. Aujourd'hui, j'ai du freiner plusieurs fois en ligne droite pour éviter un zèbre. On va donc resté concentrés et prudents. Même si je n'ai signé qu'un seul meilleur temps très tôt ce matin, je suis très content de ma journée. Ici, ce n'est pas la vitesse qui compte, ce sont la fiabilité et la régularité. On a trouvé le bon rythme. On croise maintenant les doigts pour qu'il ne nous arrive aucun malheur demain. On va garder le même tempo et cela devrait le faire."

ES10

 Thierry Neuville n'a pris aucun risque dans cette dernière spéciale de la boucle. Le pilote Hyundai s'est permis de concéder dix secondes à Sébastien Ogier, auteur d'un nouveau meilleur temps, mais il conserve 28.1 d'avance sur Takamoto Katsuta essayant lui aussi de conserver une 2e position de plus en plus menacée par Ott Tanak. L'écart entre le Japonais et l'Estonien est désormais inférieur aux trente secondes. Sébastien Ogier pour sa part est revenu à 1.33.8 à 37 secondes seulement de la 2e Hyundai. Avec une deuxième boucle s'annonçant encore plus cassante, vraiment rien n'est encore décidé pour le podium.

ES8-9: Thierry Neuville augmente son avance

Thierry Neuville est reparti ce matin sur un très bon rythme lors de la 2ème étape du Safari du Kenya. Auteur du meilleur temps dans l4ES8, 9 dixièmes devant Sébastien Ogier, puis du troisième chrono dans la suivante à 6.4 du scratch signé par le champion français, le Belge a augmenté son avance. Il possède désormais près d'une demie minute (28.9) d'avantage sur la Toyota Yaris de Takamoto Katsuta qui va maintenant devoir regarder dans ses rétroviseurs et surveiller les éventuels retours de Ott Tank (3e à 1.00.4) et de Sébastien Ogier revenu à 1.43.9. Des écarts généralement irréversibles sur une joute normale, mais tout à fait surmontables en Afrique sur des spéciales où tout peut arriver comme on l'a encore vu ce matin quand les ténors dont Thierry Neuville ont dû lever le pied en pleine spéciale pour éviter un troupeau de zèbres ou des gazelles.