ePrix de Londres: Vandoorne victime d'un attentat signé Rowland, Lynn vainqueur

Le Belge est le vainqueur moral d'une course très musclée...

ePrix de Londres: Vandoorne victime d'un attentat signé Rowland, Lynn vainqueur
© DR

Plus que jamais, Stoffel Vandoorne méritait la victoire lors de cet ePrix de Londres. Plus que jamais, monter sur la plus haute marche du podium lui aurait permis de faire une excellente opération au championnat et se relancer totalement dans la course pour le titre. Malheureusement, la route du pilote Mercedes a rencontré celle d'un Oliver Rowland perdant complètement les pédales.

A la relance du deuxième Safety Car, à 20 minutes de l'arrivée, le Britannique loupait stupidement son freinage au virage n°10 et percutait violemment le Courtraisien qui se retrouvait bloqué contre le mur. Vandoorne pouvait repartir mais dans le ventre mou du classement. Notre ancien représentant en F1 parvenait à remonter jusqu'en 11ème position et est clairement le vainqueur moral de la course. Mais gageons que le Belge ne sera pas consolé pour autant et qu'il peut légitimement en vouloir au pilote Nissan qui ne ressortira pas grandi de cette manœuvre idiote.

Le reste de la course était marqué par de nombreux contacts et un Lucas di Grassi (Audi) qui signait un vilain tour à ses collègues en profitant du 2ème Safety Car pour repasser par la pitlane... et doubler ses comparses et se retrouver en tête ! Après moult tergiversations, le Brésilien recevait d'abord un drive through puis le drapeau noir.

Après Jake Dennis la veille, le God save the Queen retentissait à nouveau grâce à Alex Lynn. Le pilote Mahindra parvenait à prendre le meilleur lors de la deuxième partie de course sur Nyck de Vries (Mercedes), signant par la même occasion sa première victoire en Formula E. Consolant Mercedes avec une médaille d'argent, de Vries fait une belle opération au championnat puisqu'il prend la tête de la compétition avec 95 unités.

Mitch Evans (Jaguar) complète le podium. Crédité du meilleur tour en course, Robin Frijns (Virgin) finit 4ème et se maintient au 2ème rang du championnat avec 89 unités. Le Top 10 provisoire est complété par Pascal Wehrlein (Porsche), Maximilian Gunther (BMW), Nick Cassidy (Virgin), Sergio Sette Camara (Penske), Jake Dennis (BMW) et Joel Eriksson (Penske).

La finale de la Saison 7 de la Formula E aura lieu à Berlin le week-end du 15 août.