WRC Catalogne 2ème étape: Thierry Neuville à 4 spéciales d'un nouveau succès

Le Belge possède 16.4 d'avance sur Elfyn Evans

WRC Catalogne 2ème étape: Thierry Neuville à 4 spéciales d'un nouveau succès
©Hyundai

Une journée quasi parfaite pour notre compatriote qui n'a raté qu'un seul scratch sur les sept spéciales de cette seconde étape. Parti ce matin avec un léger avantage de sept dixièmes, notre compatriote est rentré samedi soir avec une avance de 16.4 sur Elfyn Evans. A la régulière c'est gagné pour le Belge qui n'est plus qu'à quatre secteurs chronométrés et 51 km de sa deuxième victoire de la saison après Ypres.

"On savait que le profil des spéciales de cette deuxième étape conviendrait mieux à notre Hyundai," expliquait Thierry. "Et cela s'est vérifié. On n'a connu aucun souci et on a pu creuser au fil des tronçons un avantage devenu intéressant. Il faudra toutefois rester concentré jusqu'au bout car on n'est jamais à l'abri d'une crevaison ou d'un tête-à-queue."

Isolé à la deuxième place, Elfyn Evans sait qu'il pourra difficilement aller rechercher le leader. "Thierry a roulé très vite aujourd'hui sans commettre de faute. Je ne pouvais pas suivre son rythme."

Sébastien Ogier a dû se cacher dans les mains et signer deux meilleurs temps (dont un ex-aequo avec Neuville) pour ne pas se faire doubler par Dani Sordo et ainsi perdre trois unités de plus par rapport à son équipier gallois. L'écart entre les deux est de une seconde deux. La bataille pour la dernière marche du podium s'annonce somptueuse.

Kalle Rovanpera sur la 3e Toyota est isolé à la 5e place à 1.12.3 de notre compatriote.

ES8-9: Encore deux scratches et neuf secondes d'avance pour Thierry Neuville

Trois meilleurs temps sur trois, le carton plein lors de la boucle matinale pour notre compatriote qui a porté son avance de sept dixièmes à neuf secondes sur Elfyn Evans. Comme il l'avait annoncé, les spéciales de ce samedi conviennent mieux à sa Hyundai.

"La matinée s'est effectivement très bien passée pour nous," résume le pilote Hyundai. "On s'est montré un peu plus prudents dans la dernière car il y avait pas mal de cordes coupantes et on ne voulait pas risquer une crevaison. On souffre encore un peu de sousvirage sans quoi il y aurait moyen d'aller encore un peu plus vite, mais on va travailler là-dessus à l'assistance."

Derrière, la bataille pour la dernière marche du podium est plus serrée que jamais entre Sébastien Ogier et Dani Sordo revenu à deux dixièmes seulement du septuple champion grâce à un excellent chrono dans la neuvième spéciale à 3 dixièmes seulement de Thierry Neuville. Cette bagarre pour la 3e place intéresse évidemment au plus haut point Elfyn Evans qui espère réduire au maximum son retard de 24 unités sur un Sébastien Ogier semblant à la peine en cette fin de saison.

ES7: Bien réveillé, Thierry Neuville augmente son avance sur Evans

Conditions difficiles pour cette première spéciale du jour avec des bancs de brouillard et des portions déjà fort sales avec les "coupes" effectuées dans les cordes par les concurrents WRC partant comme toujours en ordre inverse le samedi.

Néanmoins, Thierry Neuville, bien réveillé, signe d'emblée un meilleur temps psychologiquement important. Il devance la Toyota d'Elfyn Evans de 1.7 et porte donc son avance à 2.4 sur le Gallois. Suivent les deux autres Toyota de Rovanpera et Ogier qui augmente un peu de son côté l'écart avec Dani Sordo lancé à sa poursuite.

"Honnêtement, la route était plus sale que prévu et la visibilité par endroits était vraiment faible. Ce n'était pas facile mais on a tout de même fait une bonne spéciale," a déclaré le leader belge à l'arrivée.