Hamilton et Verstappen l'assurent: "On n’est pas ici pour se crasher"

Le Belgo-Néerlandais estime n’avoir rien à se reprocher en Arabie et ne pas être traité comme les autres par la FIA et les officiels.

Olivier de Wilde
F1 - ABU DHABI GRAND PRIX 2021
©AP