Dakar ES11: Audi passe la quatrième, pénalité pour Loeb

Carlos Sainz offre une quatrième victoire d'étape au constructeur aux anneaux.

Dakar ES11: Audi passe la quatrième, pénalité pour Loeb
©Audi

Les Audi RSQ e-tron marquent les esprits pour leur première apparition sur le Dakar. Certes, les buggys d'Ingolstadt sont encore fragiles mais ils démontrent de belles performances. La quatrième victoire d'étape d'un bolide allemand à l'issue de l'ES11 autour de Bisha le rappelle.

C'est Carlos Sainz qui a réalisé le scratch, son deuxième sur l'édition 2022 du redoutable rallye-raid. L'Espagnol a su tenir ses adversaires à distance et s'impose avec 3 minutes et 10 secondes d'avance sur Lucio Alvarez (Toyota). Mattias Ekström place un deuxième Audi sur le podium du jour, le Suédois finissant à 3'53" de son équipier madrilène. On retrouve ensuite Nani Roma (BRX), Giniel de Villiers (Toyota) et Stéphane Peterhansel (Audi).

Sébastien Loeb (BRX) avait initialement repris 4'21" sur Nasser Al-Attiyah (Toyota) et était classé 2ème de l'étape. Mais l'Alsacien, deuxième du classement cumulé, a écopé d'une pénalité de cinq minutes, de quoi le renvoyer au 8ème rang derrière... Al-Attiyah qui en profite pour lui chiper 39 secondes. Sauf énorme coup de théâtre, la victoire finale est en poche pour le fer de lance du clan Overdrive. Top 10 pour Orlando Terranova (BRX) et Matthieu Serradori (SRT).

Au classement cumulé, Al-Attiyah possède toujours un matelas de 33 minutes d'avance sur Loeb. Yazeed Al Rajhi (Toyota) est à 63 minutes tandis qu'Orlando Terranova et Giniel de Villiers sont respectivement à 1h31 et 1h44.

En motos, Kevin Benavides signe le meilleur chrono, 4'' devant Sam Sunderland, 2'26'' devant Rodrigues de Hero, et 4'54'' devant Matthias Walkner. Pablo Quintanilla fait 6e à 7'40'', Adrien Van Beveren 12e à 21'33'', Joan Barreda 16e à 25'10''. Toby Price qui ouvrait ce matin est 18e à 30'47''. Au classement général provisoire à la veille de l'arrivée, Sam Sunderland est de nouveau leader du Dakar avec 6'52'' d'avance sur Quintanilla et 7'15'' sur Walkner. Van Beveren est 4e à 15'30'' et Barreda 5e à 27'54''.

Une GasGas, une Honda et une KTM se tiennent dans à peine plus de 7 minutes. A un peu plus d'un quart d'heure, l'officiel Yamaha s'élancera demain dans l'ultime chrono de 164 km en 15e position. Ses trois devanciers partiront eux groupés dans le Top 6. Rien n'est joué ni pour la victoire, ni pour le podium entre le quarté qui semble se dessiner. La dernière étape du 44e Dakar sera décisive !

Demain, ce sera le grand final avec 164km de spéciale entre Bisha et Djeddah. C'en sera est fini des dunes, mais pas du sable, qui recouvre encore la plupart des pistes au programme de l’ultime spéciale. Les habitudes prises depuis le début de rallye permettront à tous de savourer à plein le pilotage. En revanche, les liaisons seront longues pour rejoindre les rivages de la Mer Rouge et le podium installé sur la corniche de Djeddah.