La FIA a tranché: non, Verstappen n’aurait jamais dû être champion…

Très attendu, la FIA a rendu public le rapport sur l’enquête des derniers tours du Grand Prix d’Abou Dhabi 2021.

La FIA a tranché: non, Verstappen n’aurait jamais dû être champion…
©AFP

Le verdict est sans appel : Michael Masi, le directeur de course d'alors, a bien fauté même si l'Australien a agi "de bonne foi". Si la procédure avait été respectée, Max Verstappen n'aurait jamais dû être champion du monde, même si le Hollandais n'est par l'auteur de ce hold-up. "Il est ressorti de l'analyse qu'il pouvait y avoir des interprétations différentes de l'article 48.12 et de l'article 48.13 du Règlement Sportif de la Formule 1, et que cela a probablement contribué à la procédure appliquée", indique le rapport. "Il a également été considéré que les décisions concernant la voiture de sécurité à la fin du GP tenaient probablement compte des discussions précédentes qui ont clairement indiqué la préférence des parties prenantes de la F1 pour terminer les courses sous drapeau vert plutôt que derrière une voiture de sécurité, lorsqu'il est sécuritaire de le faire".