GP de Bahreïn : Victoire Leclerc et doublé Ferrari, catastrophe pour Verstappen et Red Bull

Week-end parfait pour Ferrari. Tout l'inverse pour les Red Bull.

GP de Bahreïn : Victoire Leclerc et doublé Ferrari, catastrophe pour Verstappen et Red Bull
©AFP

Ce premier Grand Prix de la saison aura tenu toutes ses promesses. La joute inaugurale disputée à Bahreïn a été marquée par une longue course-poursuite entre Charles Leclerc (Ferrari), parti depuis la pole position, et Max Verstappen (Red Bull). Lors du premier tiers de la course, le Monégasque et le Hollandais s’échangeaient même la tête, pour le plus grand bonheur des spectateurs.

Alors que la course n’avait aucun abandon à déplorer, elle rebondissait à 12 tours de l’arrivée quand Pierre Gasly s’immobilisait en bord de piste, son AlphaTauri étant en feu. La Safety Car montait logiquement en piste pour regrouper tout le monde avant de s’effacer à la fin du 50ème tour. A la relance, Leclerc virait à nouveau en tête tandis que Verstappen se faisait harceler par Carlos Sainz (Ferrari).

L’Espagnol finissait par trouver l’ouverture à quatre tours de l’arrivée tandis que, coup de théâtre, le champion du monde en titre était aussitôt trahi par sa RB18 qui refusait tout service. Ferrari n’en demandait pas tant pour signer un plantureux doublé. Les troupes de Mattia Binotto ne pouvaient pas espérer meilleur début de saison. Leclerc renoue ainsi avec la victoire depuis Monza 2019 tandis que la Scuderia n’avait plus gagné depuis Sebastian Vettel et Singapour, également en 2019.

Il ne fallait pas enterrer les Mercedes et on retrouve une Flèche d’Argent sur la plus petite marche du podium, en l’occurrence celle de Lewis Hamilton. Le vice-champion du monde n’a rien lâché malgré un matériel moins performant que celui de Ferrari et Red Bull. George Russell échoue à la quatrième place et finit dans les échappements de son équipier. En revanche pour Red Bull, la déroute fut totale quand Sergio Perez, malade, serra son moteur à l’entame du dernier tour.

Le best of the rest est aussi une belle histoire : rappelé il y a seulement 11 jours par Haas, Kevin Magnussen a fait honneur à son employeur en prenant une splendide 5ème place. Le Danois devance Valtteri Bottas qui marque de bons points pour son premier GP chez Alfa Romeo après une parcours en dents de scie. Esteban Ocon (Alpine) finit 7ème devant Yuki Tsunoda (AlphaTauri) et Fernando Alonso (Alpine). Guanyu Zhou (Alfa Romeo) finit 10ème et devient le premier pilote chinois à marquer des points en F1.

Le Grand Prix de Bahreïn fut un long chemin de croix pour certains. Le dimanche a viré au cauchemar pour les Aston Martin et les McLaren qui étaient complètement à la dérive. Lance Stroll et Nico Hülkenberg ne sont que 14ème et 19ème tandis que Daniel Ricciardo et Lando Norris ont croisé l’arrivée au 16ème et au 17ème rang. Zéro pointé également pour les Williams d’Alex Albon et Nicholas Latifi.

L’acte 2 de la saison 2022 de la Formule 1 aura lieu dans une semaine déjà, sur le circuit de Djeddah en Arabie saoudite. Le résultat de la course en direct: