GP d'Espagne : Leclerc en pole, Verstappen trahi par sa Red Bull

Le champion en titre a été victime d'un souci de fiabilité.

GP d'Espagne : Leclerc en pole, Verstappen trahi par sa Red Bull
©Ferrari

Après avoir fait main basse sur les essais libres, Charles Leclerc est resté invaincu ce week-end à Barcelone en s'adjugeant la pole position du Grand Prix d'Espagne 2022. Le Monégasque a été aidé, il est vrai, par les ennuis de Max Verstappen qui a été privé d'une dernière tentative chronométrée, sa Red Bull souffrant d'une perte de puissance. Une alerte mal venue pour le champion en titre.

Le pilote Ferrari en a profité pour mettre tout le monde d'accord dans son dernier tour avec un meilleur temps en 1:18.750. Verstappen sauve néanmoins la première ligne grâce à son premier chrono mais il lui aura manqué trois dixièmes. Le héros local Carlos Sainz (Ferrari) s'est qualifié en troisième position. Il aura à ses côtés un excellent George Russell qui confirme le retour des Mercedes.

La troisième ligne sera occupée par Sergio Pérez (Red Bull) et Lewis Hamilton (Mercedes). Suivent Valtteri Bottas (Alfa Romeo), Kevin Magnussen (Haas), Daniel Ricciardo (McLaren) et Mick Schumacher (Haas).Lando Norris (McLaren) aurait pu se hisser dans les dix premiers mais le Britannique a été épinglé pour avoir dépassé les limites de la piste. La place vacante en Q3 est revenue à Mick Schumacher.

L'autre régional de l'étape, Fernando Alonso (Alpine), n'a même pas passé le cap de la Q1. Gêné dans le trafic, l'Espagnol a réalisé un piteux dix-septième temps, juste derrière Sebastian Vettel (Aston Martin).

Le départ du Grand Prix d'Espagne sera donné ce dimanche à 15H00.