Max Verstappen remporte le GP d’Espagne et prend la tête du championnat

Le Hollandais a profité parfaitement de la faillite de Charles Leclerc, trahi par sa Ferrari.

Max Verstappen remporte le GP d’Espagne et prend la tête du championnat
©Belga

Ce Grand Prix d’Espagne 2022 a été marqué par plusieurs rebondissements. Dès le départ et le premier passage dans le virage 4, Lewis Hamilton (Mercedes) et Kevin Magnussen (Haas) s’accrochaient, gâchant totalement la course des deux hommes. Quelques tours plus tard, le régional de l’étape Carlos Sainz (Ferrari) perdait le contrôle dans ce même virage 4, perdant de précieuses secondes dans l’aventure. Il était imité peu après, avec moi de gravité, par Max Verstappen (Red Bull).

Charles Leclerc semblait avoir la course bien en mains mais c’était sans compter une avarie sur sa Ferrari. La F1-75 n°16 refusait tout service au 27ème tour sur ce qui s’apparentait à un bris de turbo. Pour la première fois de l’année, le Monégasque faisait chou blanc. Verstappen n’en demandait pas tant. Bien remonté après son incursion dans les graviers et malgré des soucis intermittents de DRS, le Hollandais finissait par inexorablement prendre la tête des événements, bien aidé il est vrai par son équipier Sergio Pérez castré par son équipe.

Victoire donc pour le champion du monde en titre qui en profite pour prendre la tête du championnat au détriment de Leclerc. Pour la deuxième fois cette saison, Red Bull Racing réalise un plantureux doublé grâce à un Sergio Pérez à nouveau très solide. Le Mexicain s’octroie le point du meilleur tour en course. Magnifique troisième place pour George Russell. Auteur d’une résistance farouche face aux Red Bull boys, le pilote Mercedes a même mené brièvement la course. Le Britannique démontre que les améliorations apportées par l’écurie allemande à Barcelone ont fonctionné. La saison des Gris est enfin lancée.

Après sa gaffe du début de course, Carlos Sainz échoue finit quatrième. L’Espagnol a rendu une copie brouillonne à domicile avec un départ manqué suivi d’un passage dans les graviers. Auteur d’une folle course-poursuite après ses frictions avec Magnussen, Lewis Hamilton a été doublé dans les derniers kilomètres par Sainz, devant sauver du carburant. Nouvelle course très solide de Valtteri Bottas qui prend la sixième place sur son Alfa Romeo. Esteban Ocon (Alpine), Lando Norris (McLaren), Fernando Alonso (Alpine) et Yuki Tsunoda (AlphaTauri) complètent le Top 10.

Prochain rendez-vous à Monaco, sur les terres de Charles Leclerc, le 29 mai.