Fernando Alonso présente ses excuses à Lewis Hamilton après son commentaire désobligeant: "Je ne pensais pas ce que j'ai dit"

Tout semble bien se finir entre les deux pilotes.

Fernando Alonso présente ses excuses à Lewis Hamilton après son commentaire désobligeant: "Je ne pensais pas ce que j'ai dit"
©Belga

"Quel idiot de fermer la porte à l'extérieur. On a pris un super départ mais ce type ne sait piloter qu'en partant premier." Les mots de Fernando Alonso à la radio envers Lewis Hamilton quelques instants après leur accrochage au premier tour du Grand Prix de Belgique étaient rudes. En effet, le pilote de Mercedes était en bonne voie pour finir à la deuxième place mais ce contact inopiné l'a obligé à abandonner la course. Sur le coup de l'énervement, le pilote n'avait pas réussi à contenir sa colère. Lorsqu'il avait appris, Lewis Hamilton avait fait savoir qu'il ne comptait plus présenter ses excuses à son ancien coéquipier pour l'incident. Néanmoins, Fernando Alonso a très vite regretté les propos qu'il a pu tenir.

Ainsi, ce jeudi il a présenté publiquement ses excuses en affirmant une nouvelle fois avoir été biaisé par les médias. "Ça a été monté en épingle. Lewis est un champion, c'est une légende de notre ère. Je suis désolé de répéter ça, mais les médias s'impliquent grandement au sujet des pilotes britanniques. On a dit beaucoup de choses à Checo [Pérez], à Carlos [Sainz], à moi. Si on dit quelque chose à un pilote latin, tout est un peu plus détendu. Si on dit quelque chose aux autres, c'est un peu plus sérieux. Bref, je présente mes excuses, je ne pensais pas ce que j'ai dit. Je ne pense pas que quelqu'un ait été en tort, si l'on regarde les replays. C'est le premier tour, tout le monde roule près les uns des autres. Le feu de l'action, l'adrénaline du moment, la bataille tant attendue pour le top 2 ou le top 3 m'ont fait faire ces commentaires, que je n'aurais pas dû prononcer. En même temps, j'ai dit après la course que c'était un incident de course à mon avis."

Il a ensuite fait savoir qu'il comptait également présenter ses excuses à Lewis Hamilton ce jeudi à Zandvoort, chose qu'il a faite. Si l'instant n'a pas été capturé en image, les retrouvailles entre les deux hommes semblent s'être très bien déroulées. De fait, l'Espagnol a été aperçu sortant du motor-home de Mercedes F1 avec une casquette de la marque allemande, sur laquelle on pouvait lire l'inscription "Pour Fernando." "C'était assez amusant avec la casquette. C'est bien de savoir s'amuser au sujet des ces choses-là et je continuerai à le faire. J'essaie constamment de devenir un meilleur pilote", a déclaré Lewis Hamilton. De son côté, le pilote espagnol a partagé dans sa story Instagram une photo bras dessous avec son homologue tout en tenant la fameuse casquette.

Une chose est sûre, à l'avenir Fernando Alonso risque de se faire plus discret à la radio. "Malheureusement, la mesure qu'il faut prendre pour éviter la diffusion de choses que l'on ne réfléchit pas dans le feu de l'action, c'est de se taire tout le temps", a-t-il affirmé.